Dressage Elevage

Revolution, d’Avie et Glamourdale sacrés aux championnats du monde d’Ermelo

38516108_2000341010296248_7807644356738809856_o

Une fois de plus, les championnats du monde des jeunes chevaux de dressage se sont tenus aux Pays-Bas, à Ermelo. Retour sur les finales des catégories 5, 6 et 7 ans et sur les sacres de Revolution, d’Avie et Glamourdale.


Revolution règne en maître chez les 5 ans

© Hippofoto.be

© Hippofoto.be

L’étalon d’Andreas Helgstrand, qui s’était déjà fait remarquer à plusieurs reprises ces dernières années en devenant notamment champion des 4 ans au Danemark, a incontestablement dominé la catégorie des chevaux de 5 ans ce week-end. Vainqueur de l’épreuve qualificative avec 9.06 points, le fils de Rocky Lee et petit-fils par la mère de Rouletto s’est encore surpassé dans la finale en terminant avec l’excellent score de 9.62 points, obtenant même la note maximale de 10 au galop, suivie ďun nouveau 10 en perspective. De quoi promettre de très belles choses pour le futur ! « Je dis toujours que tous nos chevaux sont à vendre, mais celui-ci est spécial pour moi, s’est exprimé Andreas Helgstrand. Que demander de plus ? C’est un cheval si gentil, il est incroyable. J’étais auparavant propriétaire du triple champion du monde Sezuan, mais je crois que Revolution est encore plus complet. »

Comme lors des qualifications, le fils de Desperados Destacado a décroché la médaille d’argent avec Matthias Alexander Rath. « Il est dans nos écuries depuis l’âge de trois ans, et même si je ne l’ai pas toujours monté depuis, je le connais parfaitement. » Le point fort de cet alezan reste indéniablement le pas, noté à 9.8 le premier jour puis à 10 lors de la finale. « Si c’était possible, je lui aurais même donné un 11 ! » s’est d’ailleurs enthousiasmée la présidente du jury Mariette Sanders. Avec un 8.9 au trot et 9.4 au galop, l’étalon termine ces championnats avec 9.48 points. Le bronze est revenu à la jument par Sir Donnerhall et Fürst Heinrich Candy OLD, présentée par l’Allemande Eva Möller suite à la grossesse de sa cavalière habituelle Helen Langehanenberg. « Candy est une jument sensible, mais tous les bons chevaux le sont. Je la monte depuis février et il m’a fallu du temps pour apprendre à la connaître, mais je pense que j’ai réussi ! » Le couple, sixième seulement jeudi, s’est très bien rattrapé dans la finale, récoltant notamment un 9.8 au trot et un score final de 9.38 points.

A souligner également dans cette finale la sublime performance de Jessica Michel-Botton et son élégant hongre alezan Dorian Grey de Hus, issu de Don Juan de Hus et Sandro Hit. Le duo tricolore a pris une très belle cinquième place avec 9.16 points grâce, entre autres, à 9.5 au trot, 9 au pas et 8.9 au galop. L’autre couple français de cette catégorie, Guillaume Recoing et Star de l’Océan (Soliman x Carismo) a malheureusement manqué cette ultime épreuve de très peu, finissant quatrième de la petite finale (8.74 points) qui permettait seulement aux trois premiers chevaux de se qualifier pour la finale.

Classement complet des 5 ans


L’or pour d’Avie et Severo Jurado Lopez

© Hippofoto.be

© Hippofoto.be

De retour après leur sixième place l’année dernière, Severo Jurado Lopez et l’alezan d’Avie se sont cette fois parés d’or en remportant la finale des 6 ans avec 9.26 points. L’étalon par Don Juan de Hus et Londonderry, troisième vendredi, a obtenu les superbes notes de 9.8 au trot, 8 au pas et 10 au galop ! « Ce cheval a un grand avenir, je dois le remercier pour cette médaille, a reconnu son cavalier qui ne cesse d’enchaîner les succès à Ermelo. Il était bien le premier jour, mais aujourd’hui cela n’aurait pas pu être mieux ! J’espère que je pourrais continuer à le monter et que nous pourrons revenir ici l’année prochaine. »

Le titre s’est toutefois joué à rien, puisque l’Allemande Laura Strobel et Villeneuve (Vitalis x Dancier) se retrouvent en argent pour seulement deux petits centièmes ! Pas de note maximale pour cet étalon alezan, lauréat de l’épreuve qualificative, mais un très beau 9.8 au galop. Le KWPN Hermes (Easy Game x Flemmingh) et la Néerlandaise Dinja van Liere complètent ce podium avec 8.78 points.

Les deux paires françaises engagées dans cette catégories ne sont malheureusement pas parvenues à se qualifier pour la finale. Arnaud Serre et le Lusitanien Caporal de Massa ont terminé la première épreuve au vingt-cinquième rang avec 7.28 points, tandis que Camille Cheret Judet et Dancing Highness, une jument par Dancier et His Highness ont fini trente-quatrièmes avec 7.00 points.

Classement complet des 6 ans


Glamourdale au bout du suspense

© Hippofoto.be

© Hippofoto.be

Enfin, dans la catégorie des 7 ans, c’est le KWPN par Lord Leatherdale et Negro, Glamourdale, qui s’est imposé alors qu’il n’avait terminé l’épreuve qualificative qu’à la troisième place malgré deux 10 ! Monté par la Britannique Charlotte Fry, l’étalon noir a obtenu la très bonne moyenne de 87.050% dans la finale, devançant la plus proche concurrence de plus de trois points. Une nette progression depuis sa dernière apparition aux championnats d’Europe d’Ermelo en 2016, où il avait terminé dixième de la finale des 5 ans. « Je dois remercier Glamourdale, il m’a tout donné, a déclaré l’amazone. Il savait à quel point point c’était important, et il a tout donné en piste. Je n’ai pas regardé le dernier passage d’Isabel Freese, j’étais trop nerveuse. Puis j’ai entendu le steward dire « Charlotte Fry a gagné ! ». J’étais sans voix, je n’avais jamais connu quelque chose comme ça. Je ne peux pas le croire, je pense que je devrais pleurer, mais je n’ai pas encore réalisé. Je suis tellement reconnaissante d’avoir la chance de monter un si bon cheval ! On continue de s’entraîner pour les Grands Prix à la maison. »

Cinquième chez les 5 ans puis médaillé d’argent l’année dernière, Governor STR achève son troisième et dernier championnat des jeunes chevaux avec une nouvelle deuxième place, toujours sous la selle d’Adelinde Cornelissen. L’étalon par Totilas et Jazz a décroché 84.143%, soit près d’un point de plus que dans l’épreuve qualificative où il s’était classé quatrième. Vainqueur de la première épreuve, Fürsten Look (Fürstenball OLD x Londonderry) doit finalement se contenter de la médaille de bronze avec sa cavalière norvégienne Isabel Freese, en particulier suite à une faute en fin de test.

Côté Tricolore, Corentin Pottier et le fils de Totilas et Ferro par la mère Gotilas du Feuillard terminent onzièmes avec 73.514%.

Classement complet des 7 ans

Photo : Andreas Helgstrand et Revolution – © Hippofoto.be

Vous aimerez peut-être