Concours complet Dressage Saut d'obstacles

Nos parcours préférés de 2016 !

13603741_1334258846666314_2111167886565778107_o

En cette fin d’année nous vous proposons de revivre une partie des meilleurs moments de 2016 à travers plusieurs parcours. Le choix a été difficile mais voici notre sélection des parcours que nous avons préférés cette année.

  • Saut d’obstacles :

Comment commencer autrement que par les Jeux Olympiques de Rio ? Troisième à s’élancer pour l’équipe de France dans la finale par équipes, le surnommé Bosty aura tout donné sur Sidney Une Prince. Avec un parcours à un point le cavalier tricolore permettait à toute l’équipe de concrétiser cette médaille d’or ! Frissons encore garantis…

Quand Ratina d’la Rousserie laisse Pénélope Leprévost maîtriser sa fougue, cela donne un parcours de toute beauté !

Pour bien finir l’année, Pedro Veniss s’est offert le Grand Prix de Genève avec Quabri de l’Isle. Une victoire pleine d’émotion pour le brésilien qui n’en espérait surement pas tant…

Bordeaux 2016… Un week-end plein d’émotions pour Kevin Staut et son équipe. Alors que Silvana*HDC tirait sa révérence le dimanche, Rêveur de Hurtebise*HDC offrait la veille la victoire à son cavalier dans le Grand Prix Coupe du Monde ! Une bien belle performance qui venait couronner l’un des couples fort de l’équipe de France à quelques mois des Jeux Olympiques.

Impressionnant de facilité même dans les exercices les plus compliqués, Christian Ahlmann et Taloubet Z forcent le respect !

Tout simplement un couple comme on aime les voir… Luciana Diniz et Fit For Fun se sont bien trouvées et nous font rêver à chaque sortie.

Même s’il n’a pas eu une saison aussi éblouissante que la précédente, Scott Brash n’a pas manqué de rappeler à plusieurs reprises qu’il fallait toujours compter sur lui, comme ici à Calgary où il remportait pour la deuxième année consécutive le Grand Prix avec cette fois Ursula XII.

Toujours aussi explosif, Emerald aura notamment brillé cette année à Goteborg en compagnie de son cavalier Harrie Smolders.

Souvent surnommé le centaure, Marcus Ehning ne cesse d’émerveiller au fil de ses parcours d’autant plus que ses exceptionnelles montures font ressortir tout son talent.

Meredith Michaels-Beerbaum et Fibonacci font également partie des couples attachants du circuit…

Attachez vos ceintures ! Direction le Longines Speed Challenge de Paris et la victoire de Kevin Staut avec Elky van het Indihof*HDC qui ont affolé le chronomètre (et le public) !

Eux aussi forment un couple de légende. Rolf-Goran Bengtsson et Casall Ask remportaient en novembre dernier un énième Grand Prix, celui de Doha, mais également le circuit du Longines Global Champions Tour. Un titre longtemps convoité par le suédois et qu’il a enfin réussi à décrocher grâce à son incroyable étalon.

L’une des révélations françaises de l’année, Maelle Martin et Giovani de la Pomme ! Outre leurs apparitions remarquées en 5* à Lausanne, Lyon, Stuttgart, Paris, Genève… le couple remportait le Grand Prix 3* de Saint-Lô en début de saison indoor.

Genève, un concours toujours spécial pour Steve Guerdat. Et cette année encore plus puisque Nino des Buissonnets y effectuait ses adieux à la compétition. Un départ à la retraite au sommet de sa forme comme le montre ce somptueux parcours…

  • Concours complet :

En Complet aussi, les Jeux Olympiques ont été particulièrement émouvants à suivre en tant que français. Auteur du sans faute capital dans la médaille d’or tricolore, Astier Nicolas remportait ensuite l’argent en individuel avec son fidèle Piaf de B’Neville.

Numéro un mondial de la discipline, Michael Jung offre une vraie leçon d’équitation lors de chacun de ses parcours…

Après avoir enduré plusieurs mois difficiles, Maxime Livio a terminé sa saison 2016 de la meilleure des manières en remportant le CCI 4* de Pau avec Qalao des Mers.

  • Dressage :

Comment parler de dressage sans évoquer Charlotte Dujardin et Valegro. Ce couple devenu mythique a brillé une dernière fois à Rio où il s’offrait en toute logique la médaille d’or.

La France continue de se refaire peu à peu une place parmi les meilleures nations en Dressage. Le couple leader français, Karen Tebar / Don Luis, s’est notamment illustré à plusieurs reprises cette année comme ici à Rotterdam avec une jolie note de 78,375% à la clé.

Sans cesse, les allemands présentent au plus haut niveau des nouveaux couples déjà très performants. Ce fut le cas cette année avec Showtime FRH, champion d’Allemagne sous la selle de Dorothée Schneider et dépassant les 80% à chaque reprise !

Parce que ses reprises sont toujours un bonheur à regarder, associant efficacité et décontraction du cheval, Carl Hester fait partie de ceux qui font l’unanimité dans le milieu.

Vous aimerez peut-être