Saut d'obstacles

Nicolas Delmotte dit au revoir à sa toute bonne Alanine de Vains

1G6A6556

À neuf ans seulement, la pétillante baie de Nicolas Delmotte s’est faite remarquée sur les plus beaux terrains du monde cette saison. Victorieuse à sept reprises sur la scène internationale en cette saison 2019, la fille d’Allegretto, jusque là propriété du Haras de Fougeray, qui l’ont également vu naître, prend la direction de l’Egypte, et évoluera sous la selle d’Abdel Saïd. « Une belle histoire se termine entre l’écurie Nicolas Delmotte et Alanine de Vains, a salué l’élevage de Vains sur sa page Facebook. À présent, nos espoirs se portent sur Byzance de Vains, qui vient de réaliser 2 parcours parfaits à Equita Lyon avec Nicolas Delmotte, mais également Dopamine de Vains, sœur utérine d’Alanine et qui rejoindra Byzance pour la prochaine saison. »

Formée par Luc Couteaudier à cinq ans, puis par Edouard Le Boux à six, c’est sous la selle du Nordiste Nicolas Delmotte que la Selle Français s’est révélée. Compétitive sur des épreuves jusqu’à 1m55, la petite fille d’Adelfos avait entre autres remporté une belle épreuve sur le terrain en herbe de St Gall, début juin, avant de réitérer dans le Grand Prix 2* de Grimaud deux semaines plus tard, et de poursuivre sur sa lancée en arrachant d’autres victoires sur cette même piste à chacune de ses venues.

ph. : Dotée d’indéniables qualités à l’obstacle, Alanine de Vains s’était également illustrée dans le derby de Dinard, terminant quatrième. © Mélina Massias / Dans La Foulée

Vous aimerez peut-être