Saut d'obstacles

LM Paris : Edwina Tops Alexander au sommet du Grand Prix 5*

IMG_1198

Cet après-midi se tenait le tant attendu Grand Prix 5* de l’édition 2018 des Longines Masters de Paris !

Ils étaient 43 au départ à espérer une victoire, dont Daniel Deusser qui s’était imposé sur cette même piste l’année dernière avec son Cornet d’Amour.
C’est à 15H que Yuri Mansur et Ibelle Ask pour le Brésil ont foulé la piste du Parc des Expositions de Paris. Le couple faute sur deux obstacles dont un double composé de palanques en forme de vague qui, nous le verrons quelques minutes plus tard, deviendra le juge de paix dans cette finale.
Il ne faudra attendre que six cavaliers pour que l’américain Spencer Smith en selle sur Théodore Manciais propose le premier parcours sans faute. Il est rapidement rejoint par notre jeune espoir français : Edward Levy associé à son magnifique étalon Sirius Black. Le public frémit : un barrage se profile !
Puis, les parcours se succèdent et les barres se retrouvent à terre, notamment ce fameux double de palanques en vague. Cette combinaison sera la bête noire de plus d’une dizaine de cavaliers, et pas des moindres : Scott Brash, Daniel Deusser, Maikel van der Vleuten, pour ne citer qu’eux.

Côté Tricolores, Félicie Bertrand qui nous présentait Sultane des Ibis, propose un parcours monté au millimètre, mais l’amazone faute sur l’entrée du double vague. Heureusement, quelques minutes plus tard Venezia d’Ecaussinnes aux rênes de Thierry Rozier se qualifient pour le barrage. Bon jour pour certains, mauvais pour d’autres, c’est le cas d’Alexis Deroubaix qui préfère abandonner après plusieurs pénalités. Pour la première fois au départ d’un Grand Prix 5*, Urcos de Kerglenn HDC sort de piste avec un score encourageant de huit poins en compagnie de Patrice Delaveau.
Quant à la favorite du public : Pénélope Leprévost, associée à Vancouver de Lanlore, 9 ans seulement, elle faute sur la palanque en sortie du double, mais se classera grâce à un temps rapide à la douzième place du classement final. Le reste de nos français n’arrivent malheureusement pas à passer la ligne d’arrivée sans pénalité : on dénombre 8 points pour Philippe Rozier/Cristallo A LM, 12 points pour Julien Epaillard/Virtuose Champeix, 16 points pour Kevin Staut/Viking d’la Rousserie et enfin, 4 points pour Simon Delestre/Hermès Ryan.

Après plus de deux heures d’épreuve, ils sont donc sept à espérer monter sur la plus haute marche du podium. Le couple ouvreur n’est autre que Spencer Smith et Théodore Manciais – malheureusement ils sont rapidement pénalisé d’une barre. Edward Levy et Sirius Black portent le numéro deux et nous proposent une parfaite première partie de tour, mais à cause d’une incompréhension dans un virage qui donnait sur un mur très massif, le beau bai dérobe et le français voit ses chances de victoire s’éloigner. Quant à Thierry Rozier et Venezia d’Ecaussinnes, ils passent la ligne d’arrivée avec un chronomètre de 45″81, mais sont pénalisés de 4 points. Coup de théâtre pour Lucy Davis et Caracho 14, qui panachent sur un impressionnant oxer. Heureusement plus de peur que de mal pour le couple qui termine septième.
A ce moment là, le public comprend que la victoire se jouera entre Denis LynchEdwina Tops Alexander et Alberto Zorzi. En effet, ces trois cavaliers bouclent un tour sans pénalité mais c’est Edwina Tops Alexander et California qui l’emportent en 44″43. Seulement quelques centièmes les séparent d’Alberto Zorzi, son collègue d’écurie. L’Italien en selle sur Contanga 3 passe la ligne d’arrivée en 44″79.

Bilan très positif pour nos deux français barragistes puisque Thierry Rozier est quatrième tandis qu’Edward Levy termine sixième.

Résultats complets 

Vous aimerez peut-être