Saut d'obstacles

LM Hong-Kong : Christian Ahlmann s’offre le Grand Prix !

16708265_1489434277763593_1349240020199617347_n

Pas de grasse matinée pour les européens qui souhaitaient suivre le Grand Prix des Longines Masters de Hong-Kong ce dimanche matin. Vingt-six couples étaient au départ de cette épreuve dessinée par Uliano Vezzani.

Premier à s’élancer, William Whitaker lançait les hostilités de la meilleure des manières en signant le sans faute avec Utamaro d’Ecaussines qui semble se plaire avec son nouveau cavalier. Sans faute également sur les barres, Pilar Lucrecia Cordon se faisait cependant piéger par le chronomètre associée à Gribouille du Lys. Le temps imparti était en effet assez court et ne permettait pas aux couples de prendre leurs aises en route. Jane Richard Philips se fera aussi pénaliser d’un point de temps dépassé sur sa fille de Vigo d’Arsouilles, Foica van den Bisschop. Le dernier obstacle, une palanque, a également été l’une des difficultés du parcours, tout comme le triple et le double qui ont tremblé à de nombreuses reprises. En lice pour obtenir un bonus, Daniel Deusser / Equita van’t Zorgvliet et Gregory Wathelet / Eldorado van het Vijverhof voyaient leurs chances s’écrouler avec respectivement huit et quatre points.

Finalement, neuf couples termineront leur parcours sur un score vierge dont un français, Simon Delestre et Chesall. Les deux cavalières à un point et Roger-Yves Bost, plus rapide des quatre points, s’ajouteront aux sans faute pour former la liste des douze partants de la seconde manche. Premier à y prendre part, le barbizonnais trouvait cette fois le chemin du sans faute et dans un bon chronomètre avec son bondissant Pégase du Mûrier. En réalisant le premier double sans faute, Max Kuhner imposait le temps à battre aux commandes de Cornet Kalua. L’autrichien restera cependant peu de temps sur la première marche du podium. Motivé comme au premier jour, Ludger Beerbaum a réussi à faire mieux sur son alezan Casello, grâce notamment à un demi-tour impressionnant pour aller sauter le mur. Plus l’épreuve avançait et plus l’allemand devait s’imaginer finir en tête… Mais c’était sans compter sur son compatriote, Christian Ahlmann ! Dans un très bon rythme et avec une science des virages que lui seul connait, le numéro quatre mondial a mené son petit gris Caribis Z sous la barre des trente-huit secondes. Seul à réaliser cette prouesse, le couple remporte donc ce Grand Prix ! Une première pour ce fils de Caritano de dix ans qui participait également pour la première fois à ce concours. Le drapeau allemand aura donc été porté au sommet tout au long du week-end puisque, après la double victoire de Daniel Deusser hier, c’est à nouveau l’Allemagne qui domine avec Christian Ahlmann en tête devant Ludger Beerbaum. Courant désormais pour l’Autriche mais d’origine allemande, Max Kuhner complète le trio de tête.

Meilleur français, Roger-Yves Bost termine en septième position avec son fils d’Adelfos. Ayant essuyé un refus de Chesall en seconde manche, Simon Delestre prend la douzième place.

Classement complet

Photo © EEM.

Vous aimerez peut-être