Saut d'obstacles

LGCT Paris : Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask à l’honneur !

13529220_10154248622117305_4604525963951312693_n

La dixième étape du Longines Global Champions Tour s’est tenue aujourd’hui à Paris. Pour cette deuxième édition du Paris Eiffel Jumping, Rolf-Göran Bengtsson a fait retentir l’hymne suédois grâce à une très belle victoire avec Casall Ask !

Trois heures plus tôt, quarante-sept couples étaient au départ de ce Grand Prix en deux manches suivi d’un barrage. Alors que les deux premiers cavaliers sont sortis de piste avec un score plutôt lourd, Georgina Bloomberg et Lilli ont été les premières à signer le parcours sans-faute malgré une fin de tour quelque peu chaotique. Cette fin de parcours, et plus particulièrement le double situé juste avant le dernier obstacle a été le juge de paix de la première manche. Néanmoins, elle n’a pas posé le moindre problème au premier cavalier français à s’élancer, Cédric Angot, qui a terminé avec un score vierge de toute pénalité avec Saxo de la Cour. En revanche, cette dernière ligne a été fatale pour la jeune Adeline Hecart qui a commis une première faute sur l’oxer puis a essuyé un refus devant la sortie du double de Pasha du Gué. Le couple a ainsi terminé avec un total de quinze points. La loi des séries a ensuite frappé avec six couples qui ont successivement réalisé le parcours parfait ! Parmi eux le tricolore Harold Boisset qui poursuit sur une très bonne lancée en se qualifiant pour la deuxième manche de son tout premier Grand Prix 5* ! Au bout d’une heure d’épreuve, les choses ont commencé à se corser lorsque la pluie s’est fortement abattue sur la piste de la Plaine des Jeux de Bagatelle. Alors que Luciana Diniz a préféré ne prendre aucun risque avec Fit For Fun et n’a pas pris le départ, John Whitaker a décidé d’abandonner avec Argento en fin de parcours. Malgré les encouragements du public, Kevin Staut et For Joy van’t Zorgvliet HDC ont écopé de quatre points sur le dernier obstacle. Heureusement les conditions météorologiques ont commencé à s’améliorer lors du passage de Julien Epaillard et Quatrin de la Roque LM qui ont cependant été pénalisé par deux fautes. Avec un score de sept points suite à un refus devant l’entrée du double et du temps dépassé, les vainqueurs l’année dernière Bertram Allen et Romanov ne pourront pas réaliser le doublé cette année et sont relégués à la vingt-quatrième place. Enfin, Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask ont conclu la première manche en signant le quatorzième sans-faute de l’épreuve.

Plusieurs minutes plus tard, Leopold van Asten et VDL Groep Zidane N.O.P ouvraient la deuxième manche. Pénalisé de quatre points lors du tour initial, le couple néerlandais n’a pas pu améliorer son score et a terminé avec huit points supplémentaires. Kevin Staut s’est quant à lui fait piéger sur le quatrième obstacle avec For Joy van’T Zorgvliet et pointe à la quatorzième place du classement final. Harrie Smolders en revanche est parvenu à réaliser le sans-faute avec Don VHP Z, ce qui lui a permis de gagner plusieurs places pour finir à la septième position. Alors que les double sans-faute se sont par la suite succédé, Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker n’ont pas pu réitérer leur bonne performance de première manche et ont terminé avec douze points. Même chose pour Georgina Bloomberg et Lilli qui ont fauté à une reprise en fin de tour tandis que Cédric Angot et Saxo de la Cour ont poussé la barre du dernier obstacle à terre. Jessica Springsteen et le talentueux Cynar V ont commis la même faute quelques minutes plus tard. Après un très beau sans-faute en première manche, Edwina Tops-Alexander et Caretina de Joter ont manqué de chance sur le milieu du triple, les reléguant à la neuvième place. En passe de réaliser l’exploit, le deuxième tour d’Harold Boisset et Quolita Z s’est malheureusement soldé par un refus et une faute en fin de tour. Le couple prend néanmoins la quinzième place, une très belle performance pour un premier Grand Prix à ce niveau ! Avec quatre points sur l’entrée du double, le jeune cavalier allemand de dix-huit ans Philip Houston prend quant à lui une belle huitième place avec Loewenherz 81.

Six couples ont ainsi pu se qualifier pour le barrage. Premiers à partir, Bassem Hassan Mohammed et Dejavu ont donné le premier chronomètre de référence : 41.33 secondes, qui fut immédiatement battu de deux secondes par Pénélope Leprévost et Vagabond de la Pomme. Mathieu Billot et Shiva d’Amaury étaient également plus rapides mais une faute leur a coûté toute chance de podium. Dernier tricolore à s’élancer dans cette finale au chronomètre, Simon Delestre a rapidement pris la tête du provisoire avec Hermès Ryan en franchissant la ligne d’arrivée en 39.02 secondes ! Une première place provisoire qu’ils ont conservé après le passage de Scott Brash qui a préféré assurer le sans-faute avec Ursula XII, de retour en Grand Prix 5* après deux ans d’absence. Enfin, Rolf-Göran Bengtsson a tenté le tout pour le tout en serrant ses virages et remporte brillamment le Grand Prix avec son fidèle Casall Ask !

Classement complet

Photo : Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask – © Maria Guinamant/Dans la Foulée

Vous aimerez peut-être