Saut d'obstacles

LGCT New York : Ben Maher raffle tout !

c25df66994343189e9e5e2bd2ca50ceab2f19933

À New York, hier, Ben Maher a été impérial. La Grosse Pomme a porté chance au Britannique, qui a tout remporté : les épreuves de la Global Champions League et du Grand Prix, ainsi que les deux circuits au classement général, empochant par la même occasion un sacré pactole financier. Avec son extraterrestre Explosion W, Ben Maher a devancé Marcus Ehning et Martin Fuchs dans le Grand Prix, respectivement associés à Cornado NRW et The Sinner.

Explosion W posant fièrement devant les grattes-ciels New-yorkais. © Stefano Grasso / LGCT

Explosion W posant fièrement devant les grattes-ciels New-yorkais. © Stefano Grasso / LGCT

Quel week-end pour Ben Maher ! Le Britannique a inauguré l’éphémère piste en sable dressée au milieu de New York de la meilleure des manières. Lauréat de la première manche de la Global Champions League vendredi, le pilote Anglais a réitéré hier, en remportant à la fois l’épreuve par équipe, aux côtés de Martin Fuchs, et le Grand Prix. Cette dernière épreuve a d’ailleurs placé la barre haute. Uliano Vezzani avait concocté un parcours relevé, qui ne laissait pas le moindre droit à l’erreur, pour cette dernière étape du lucratif circuit instauré par Jan Tops. Seulement sept couples sont parvenus à se hisser au barrage. Aucun Tricolores n’est parvenu à se qualifier pour cette ultime confrontation. Juline Épaillard a manqué son début de parcours, renversant les deux premiers éléments, tandis que Kévin Staut a été victime d’une grosse faute de son fidèle For Joy van’t Zorgvliet*HDC, qui a déstabilisée le couple à l’entrée de triple. Le Normand a préféré en rester là, après avoir terminé deuxième de la qualificative. Simon Delestre et Titouan Schumacher n’ont pas non plus connu beaucoup de réussite aux Etats-Unis.

Au barrage, Alberto Zorzi et Ulane de Coquerie ont été les premiers à entrer en piste. La paire a immédiatement donner le ton, en signant un double zéro très rapide. Mais le chronomètre de l’Italien n’a pas tenu longtemps. En suivant, Marcus Ehning et son expérimenté Cornado NRW, qui ne cesse de prouver son mental exceptionnel depuis qu’il a perdu un œil, en fin d’année dernière. Terminant finalement deuxième, l’Allemand n’a pas caché son émotion après avoir décroché le dernier ticket pour les Plays-Offs de Prague. Pieter Devos, en lice pour remporter le général du circuit, a complètement craqué avec sa Claire Z, essuyant une improbable dérobade dans la combinaison de ce parcours raccourci. Mais Ben Maher, son concurrent direct n’a rien laissé au hasard, utilisant la rapidité naturelle de son grand alezan au mieux. La paire britannique s’est installé en tête sans forcer. Dernier à entrer en piste, Martin Fuchs et The Sinner ont bien fait trembler le podium provisoire. Mais l’Helvète, associé à l’ancienne monture de Denis Lynch, n’ont pas été assez rapide pour figurer mieux que troisièmes hier soir. « Quel cheval ! Il est incroyable, s’est enthousiasmé Ben Maher au sujet de son formidable Explosion W. Il me comprend, je le comprends, nous avons une super connexion. C’est un plaisir de faire ce sport dans ces conditions. » Et d’ajouter : « [Un cheval comme Explosion], ça n’arrive peut-être qu’une fois dans une vie. Je suis extrêmement reconnaissant envers Poden Farms de pouvoir monter un cheval comme lui, et envers Cormac, son groom ».

Ben Maher, meilleur des meilleurs ces derniers temps, a, une nouvelle fois, tout emporté sur son passage. Comme l’an passé, le Britannique a remporté trois étapes, à Londres, Rome, et hier à New-York, ainsi que le classement général du circuit. Déçu deuxième des derniers championnats d’Europe de Rotterdam, le pilote et son « Big Friendly Giant » ont bel et bien pris leur revanche.

Les résultats complets ici.

ph. : Ben Maher et Explosion W, en route pour écrire une nouvelle page de l’histoire du Global Champions Tour ! © Stefano Grasso / LGCT

Vous aimerez peut-être