Saut d'obstacles

LGCT Estoril : Premier Grand Prix de la saison pour Nicola Philippaerts

583b34fcd7d042e88742455b6f763027f4544152

Après sa deuxième place à Madrid, Nicola Philippaerts s’est imposé pour la première fois en Grand Prix cette saison sur le circuit en remportant le point d’orgue du Longines Global Champions Tour d’Estoril.

Ce Grand Prix avait pourtant donné du fil à retordre à la majorité des cavaliers qualifiés, et plusieurs têtes d’affiches sont sorties de piste avec un résultat décevant. Vainqueur de l’épreuve qualificative quelques heures plus tôt, Carlos Lopez a cette fois écopé de seize points avec son G&C Arrayan. Même score pour Daniel Deusser et le gris Cornet d’Amour, qui ne participait qu’à son deuxième concours depuis la finale Coupe du monde de Paris. En selle sur Chiara, Ludger Beerbaum a quant à lui préféré abandonner après avoir renversé trois barres, tout comme Bertram Allen sur Hector van d’Abdijhoeve et Edwina Tops-Alexander avec son puissant Inca Boy van T Vianahof. Accompagné de l’une des révélations de la finale mondiale à Paris, la fille de Verdi Ibelle van de Grote Haart, qui portait alors les couleurs de l’Estonie, Yuri Mansur a uniquement été pénalisé par quatre points sur le vertical sur bidet. Lorenzo de Luca et Marcus Ehning ont hérité du même score avec l’excellent Halifax van het Kluizebos et l’alezan Funky Fred.

Huit cavaliers ont finalement pris part au barrage. Avec son beau gris H&M Harley vd Bisschop, Nicola Philippaerts a décroché la victoire avec plus d’une seconde d’avance sur son compatriote Gregory Wathelet, déjà vainqueur de deux grosses épreuves ce week-end, qui était cette fois associé à MJT Nevados S. « Je pense qu’il est en excellente forme, a déclaré l’homme du jour à propos de son fidèle BWP. Nous l’avons mis au repos après Hambourg. Je ne peux pas le remercier assez et j’espère qu’il restera en si bonne forme durant toute cette saison. C’est toujours bien si on peut battre quelqu’un de renommé comme Gregory. » Avec Rokfeller de Pleville Bois Margot, Eduardo Alvarez Aznar s’est offert une bonne troisième place, alors que la tenante du titre Danielle Goldstein a cette fois dû se contenter de la quatrième position.

Classement complet

Photo : © Stefano Grasso/LGCT
Avec communiqué

Vous aimerez peut-être