Saut d'obstacles

LGCT Estoril : Danielle Goldstein fait régner la gente féminine !

sg20667

Comme depuis le début de la saison dans ce circuit, le Grand Prix du Longines Global Champions Tour d’Estoril présentait une liste de départ de vingt-cinq couples qualifiés grâce à l’épreuve précédente. Le tracé du parcours s’est avéré assez aéré et les fautes se sont principalement concentrées sur la deuxième moitié du tour notamment dans les combinaisons.

Pour les français, cette journée est à oublier. Non qualifiés pour ce Grand Prix après avoir écopé d’un score lourd dans l’épreuve qualificative, Simon Delestre et Julien Epaillard laissaient Roger-Yves Bost défendre les couleurs tricolores dans cette ultime confrontation. Souvent adepte de ce genre de piste, Qoud’Coeur de la Loge n’a malheureusement pas joué le jeu aujourd’hui et termine avec douze points.

Finalement, seuls cinq couples parvenaient à se hisser au barrage. La moyenne d’âge y était très faible puisque tous avaient étaient âgés d’une vingtaine d’années exceptée Danielle Goldstein, trente-deux ans. Premier à signer le double sans-faute, Maikel van der Vleuten imposait le premier temps de référence avec VDL Groep Arera C. Le néerlandais fut cependant vite battu par la seule femme et « doyenne » de ce barrage, Danielle Goldstein. En selle sur l’ancienne monture de Billy Twomey, Lizziemary, l’israélienne tentait le tout pour le tout et abaissait le chronomètre de plus d’une seconde. Une performance qui lui offrira au bout sa première victoire en Grand Prix ! Évoluant régulièrement en 5* ces derniers temps, cette cavalière née et basée aux Etats-Unis voit ainsi sa carrière franchir une nouvelle étape. Seul Martin Fuchs avait réalisé un meilleur temps mais le vainqueur d’hier, Clooney, renversait une barre au passage de l’avant-dernier obstacle. Le couple monte tout de même sur la troisième marche du podium.

Classement complet

Photo Stefano Grasso/LGCT.

Vous aimerez peut-être