Saut d'obstacles

LGCT Chantilly : Ludger Beerbaum s’impose une nouvelle fois !

h5i1816_1

Malgré la forte concurrence du CSIO de Rome, Chantilly accueillait un très beau plateau de cavaliers pour la septième étape du Global Champions Tour.

Quarante-sept couples étaient au départ du Grand Prix qui s’est ouvert par un beau parcours de Cédric Angot et Saxo de la Cour malheureusement sanctionné d’une faute sur le dernier obstacle. Les deux cavaliers suivants n’ont quant à eux éprouvé aucune difficulté en signant le parcours sans-faute. Petite frayeur pour Alexandra Paillot et Polias de Blondel qui ont chuté en début de tour, une chute visiblement sans gravité pour la cavalière comme pour sa monture. Plus tard, Jérôme Hurel et Ohm de Ponthual ont connu la même mésaventure dans le double de verticaux, l’un des gros juges de paix de la première manche. Plusieurs couples se sont en effet fait piéger sur cet obstacle n°6, notamment la jeune néerlandaise Lisa Nooren et VDL Groep Sabech d’Ha qui ont raté de peu la deuxième manche en terminant à la dix-neuvième place. De retour après sa très belle victoire dans le Grand Prix du Saut Hermès, Abdelkebir Ouaddar présentait un Quickly de Kreisker très frais et a terminé son parcours avec douze points de pénalité. Enfin, le premier Grand Prix 5* de la jeune mais talentueuse Leontine Ledimar Z HDC s’est soldé par quatre fautes avec Patrice Delaveau tandis que Julien Epaillard et Quatrin de la Roque LM signaient le deuxième sans-faute français de cette première manche.

Seulement quatre couples pénalisés de quatre points ont pu accéder à la deuxième manche. Cependant, ni Pius Schwizer associé à Leonard de la Ferme CH ni Bertram Allen accompagné de Quiet Easy n’ont pu améliorer leur classement, terminant respectivement avec un total de huit et douze points de pénalité. En revanche Olivier Philippaerts sur H&M Legend of Love et David Will sur Mic Mac du Tillard sont sortis sans-faute et grâce à un bon chronomètre, ils remontent de plusieurs places pour finir dixième et onzième. Alors qu’ils avaient réalisé un très beau premier tour, Jessica Springsteen et le jeune Cynar VA se sont fait surprendre par le dernier obstacle et ont en plus écopé d’un point de temps dépassé. Lauren Hough et Cornet ont quant à eux poussé l’entrée du double à terre tandis qu’Hans-Dieter Dreher et Cool And Easy terminaient avec huit points de pénalité. Très réguliers depuis plusieurs mois, Jos Verlooy et Caracas ont signé un bon deuxième parcours mais un point de temps dépassé les prive malheureusement de barrage. Leurs compatriotes Pieter Devos et Espoir ont de leur coté commis deux fautes. Chez les français, si Robert Breul est parvenu à se qualifier pour le barrage, pour Julien Epaillard et Quatrin de la Roque LM tous les espoirs se sont effondrés sur la sortie du triple. Le couple prend une douzième place avec quatre points.

Auteurs de deux très beaux sans-faute dans les deux premières manches, Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask ont ouvert un barrage à huit partants mais ont rapidement perdu toute chance de victoire en fautant en début de tour. Même sanction pour Leopold Van Asten et VDL Groep Zidane N.O.P alors qu’Edwina Tops-Alexander et Caretina de Joter donnaient le premier temps de référence : 39.77 secondes. Si Daniel Deusser et First Class van Eeckelghem n’ont pas pris tous les risques, ils sont tout de même plus rapides d’une seconde que le couple australien. Vainqueur du Grand Prix d’Hambourg il y a quelques semaines et cette fois associé à Chiara, Ludger Beerbaum s’est rapidement emparé de la tête du provisoire grâce notamment à un beau virage au niveau de l’avant-dernier obstacle. Egalement sur le podium dans l’étape allemande, Daniel Bluman en selle sur Conconcreto Apardi était lui aussi rapide mais pas assez pour détrôner l’actuel n°15 mondial. Unique représentant français dans le barrage, Robert Breul et le jeune fils de Schilling Arsouille du Seigneur ont terminé avec une faute, un refus devant l’avant-dernier obstacle et par conséquent plusieurs points de temps dépassé, les reléguant à la huitième place. Il s’agit néanmoins d’une belle performance pour le cavalier tricolore et sa jeune monture qui participait seulement au deuxième Grand Prix 5* de sa carrière après celui de Sopot l’année dernière. Enfin, malgré les encouragements du public Luciana Diniz et Fit For Fun ont fait tomber la barre du dernier obstacle mais prennent tout de même une belle cinquième place.

Ludger Beerbaum remporte ainsi son deuxième Grand Prix de l’année sur le circuit du Global Champions Tour et devance son compatriote Daniel Deusser tandis que Daniel Bluman prend à nouveau la troisième place !

Classement complet

Photo: LGCT/Stefano Grasso

Vous aimerez peut-être