Dressage Saut d'obstacles

Les engagés au CHIO de Rotterdam

154 Don VHP Z SMOLDERS Harrie-DSC5937

Hôte des étapes Coupe des nations de saut d’obstacles et dressage, le prestigieux CHIO de Rotterdam fête cette année ses 70 ans. A quelques mois des Jeux Équestres Mondiaux, les meilleurs cavaliers et chevaux du monde ont répondu présent pour cet événement incontournable du calendrier international.

Victorieuse dans la Coupe des nations de Sopot dimanche dernier, la Belgique tentera le doublé en alignant une fois de plus une belle équipe, composée de Niels Bruynseels, Pieter Devos, les frères Nicola et Olivier Philippaerts ainsi que Jos Verlooy. L’Allemagne sera également à surveiller de près, elle qui pourra compter sur Markus Beerbaum, Hans-Dieter Dreher dont le fidèle étalon noir Embassy II devrait faire son grand retour au plus haut niveau, mais aussi Marcus Ehning, notamment associé à Comme Il Faut, ainsi que Laura Klaphake et Philipp Weishaupt, tous les deux accompagnés de leur cheval de tête. A domicile, les Pays-Bas auront à cœur de briller devant leur public. Pour ce faire, Rob Ehrens a misé pour la Coupe des nations sur Michel Hendrix et son alezan Baileys, Marc Houtzager avec Sterrehof’s Calimero, Harrie Smolders avec Don VHP Z et Jur Vrieling sur VDL Glasgow van het Merelsnest N.O.P. A noter également le retour à la compétition de Verdi TN, le complice de longue date de Maikel van der Vleuten, qui n’avait pas repris le chemin de la compétition depuis janvier dernier. Seront également présents la Suisse, avec notamment Steve Guerdat et Janika Sprunger, la Suède avec Rolf-Göran Bengtsson, Peder Fredricson et Henrik von Eckermann, sans oublier les Etats-Unis et les vainqueurs de la finale Coupe du monde de Paris, Beezie Madden et Breitling LS.

Côté dressage, la nation hôte fait évidemment partie des favoris avec une équipe qui sera sans doute très proche de celle qui s’envolera pour les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon. Rien van der Schaft a en effet appelé Edward Gal avec Glock’s Zonik N.O.P, Hans Peter Minderhoud et l’étalon de dix ans Glock’s Dream Boy, qui n’a débuté la compétition internationale qu’en avril dernier après avoir participé aux championnats du monde des 5 et 6 ans en 2013 et 2014, sans oublier Emmelie Scholtens sur Apache et Madeleine Witte-Vrees avec Cennin. Les Etats-Unis paraissent également favoris pour une place sur le podium malgré l’absence de Laura Graves, tout comme la Suède de Patrik Kittel, Therese Nilshagen, Juliette Ramel et Tinne Vilhelmson Silfven.

La France sera représentée dans les deux disciplines. En saut d’obstacles, Patrice Delaveau, Alexis Deroubaix, Thierry Rozier, Kevin Staut et Alexandra Francart défendront les couleurs tricolores, tout comme Morgan Barbançon Mestre (Sir Donnerhall II OLD), Anne Sophie Serre (Vistoso de Massa), Marie Emilie Bretenoux (Quartz of Jazz) et Barbara Clement Klinger (Dirbini) en dressage.

Les cavaliers et chevaux engagés

Le programme

Photo : © CHIO.nl

Vous aimerez peut-être