Interviews Reportages

Laura Klaphake : « C’était incroyable que je sois dans l’équipe d’Allemagne »

22237110_10210082612365833_334520388_n

Etoile montante du saut d’obstacles allemand, Laura Klaphake a connu une progression fulgurante cette année notamment avec sa jument de tête Catch Me If You Can 21. A vingt-trois ans, l’amazone a intégré la sélection allemande pour participer aux deux événements majeurs de la saison extérieure : les Championnats d’Europe de Goteborg et la Finale du circuit des Coupes des Nations à Barcelone. Elle revient pour nous sur cette fin d’été exceptionnelle !

« C’était incroyable que je sois dans l’équipe d’Allemagne aux Championnats d’Europe. En Allemagne nous avons tant de bons cavaliers et chevaux que je ne m’attendais pas à cette sélection. J’avais un bon sentiment et j’étais surtout très motivée à l’idée de participer à cet événement. Cela s’est très bien passé, j’ai fini dix-septième en individuel et cinquième par équipe. Je suis très fière du comportement de Catch Me If You Can. Elle renversait deux barres le premier jour mais c’était de ma faute. Le lendemain nous étions sans faute de la première manche par équipes puis nous commettions une faute sur l’avant-dernier de la deuxième manche. Nous avons ensuite été à nouveau sans faute dans la première manche de la finale individuelle. J’étais très heureuse, nous avons eu un bon esprit d’équipe durant la semaine. L’équipe était très jeune, c’était une très bonne expérience.

J’ai senti ma jument se sentir de mieux en mieux au fil de la compétition. Mon sentiment était incroyable avec elle, elle a très bien sauté surtout compte tenu de son jeune âge, neuf ans seulement. Trois semaines après, nous sommes allées au CSI 3* de Donaueschingen où nous terminions deuxième du Grand Prix.

La semaine dernière nous étions à la Finale du circuit des Coupes des Nations à Barcelone. Elle a été à nouveau super ! Nous avons terminé sans faute la première manche puis je commets une faute stupide sur l’avant-dernier de la seconde manche. Ma jument l’a effleuré et la barre est tombée longtemps après… C’était à nouveau une très bonne expérience. J’avais également emmené Silverstone G à Barcelone qui a aussi très bien sauté.

Mes chevaux terminent donc leur saison dans une très bonne forme et je vais leur laisser maintenant quelques semaines de repos pour qu’ils redébutent ensuite une nouvelle saison avec le plein de motivation. J’espère continuer à évoluer au plus haut-niveau et le rêve serait de participer aux Jeux Equestres Mondiaux de Tryon l’an prochain ! »

C’est tout ce que l’on souhaite à cette jeune prodige allemande qui amène un vent de jeunesse dans la Mannschaft.

Vous aimerez peut-être