Saut d'obstacles

JEM Tryon : Simone Blum et DSP Alice sur le toit du monde !

_Gold Medalist Simone Blum GER riding DSP Alice LWS

Les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon se sont terminés ce dimanche après dix jours de compétition quelque peu mouvementés. Si l’on ne retiendra pas cet événement pour son organisation exemplaire, on se souviendra par contre du magnifique spectacle que nous ont offert le dressage, le concours complet et, depuis mercredi, le saut d’obstacles. Avec au départ les meilleurs couples du moment, des parcours subtils et sélectifs ainsi que de nombreux rebondissements, l’alchimie aura été optimale.

Après quatre-vingt-deux obstacles franchis sur la grande piste américaine, ce sont finalement Simone Blum et son incroyable alezane DSP Alice qui se sont parées d’or ! Retour sur cette ultime journée de compétition.

Le podium provisoire inchangé à l’issue de la première manche

A nouveau, c’est donc un sérieux parcours qui attendait les vingt-cinq qualifiés pour la première manche de cette finale individuelle.

Premier à s’élancer, Carlos Lopez entamait les hostilités de la meilleure des manières en signant le sans faute avec Admara, encore très volontaire. Le tour n’en était pas moins difficile puisqu’il a ensuite fallu attendre Laura Kraut et Zeremonie pour voir un nouveau sans-faute, largement récompensé par les applaudissements du public conquis. En tête après la Chasse, Steve Guerdat a de nouveau déroulé un parcours magistral avec Bianca qui semblait être en pleine possession de ses moyens. Son compatriote Martin Fuchs, troisième au provisoire, en faisait de même avec Clooney absolument éblouissant cette semaine. Doté également d’un gris, Chardonnay, et d’une veste rouge, Max Kühner laissait toutes les barres sur les taquets mais écopait d’un point de temps, sans conséquence sur son classement. Dernière à s’élancer dans cette première manche, Simone Blum n’a pas cédé face à la pression et a mené un parcours sans faute exemplaire associée à la fantastique DSP Alice. Le podium restait ainsi inchangé avec Steve Guerdat remonté en embuscade au quatrième rang.

Seul Français au départ, Alexis Deroubaix n’est pas passé loin du sans-faute. Encore très volontaire, Timon d’Aure renversait malheureusement le vertical numéro neuf. Avec quatre points, le couple remontait en onzième position, s’ouvrant ainsi les portes de la deuxième manche réservée aux douze meilleurs.

Simone Blum sacrée devant deux Suisses 

La pression était à son comble pour la deuxième et ultime manche de cette finale, avec un temps accordé qui s’est rapidement révélé comme étant une difficulté majeure de ce parcours, puisque seulement deux couples sont rentrés dans le temps !

Première à entrer en piste avec sa bondissante Cristalline, Adrienne Sternlicht se faisait piéger sur le n°6, un obstacle plutôt fautif, et ajoutait deux points de temps supplémentaire à son score. Alexis Deroubaix a, une fois de plus, signé un très beau parcours malheureusement entaché par une faute en toute fin de tour sur l’oxer-sur-bidet et par un point de temps. Le Tricolore peut malgré tout être pleinement satisfait de sa fabuleuse semaine à Tryon ! Malgré deux fautes, Rowan Willis était quant à lui le premier à franchir le dernier obstacle dans le temps accordé avec Blue Movie. De son côté, Fredrik Jönsson, qui participait à ses premiers championnats depuis les Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996, semblait bien parti pour signer le tout premier sans-faute de cette manche, mais s’est finalement fait surprendre en fin de tour avec Cold Play.

Aucune barre n’est tombée en revanche pour Carlos Lopez, repêché de dernière minute suite au forfait d’Henrik von Eckermann, qui a laissé éclaté toute sa joie en célébrant son parcours presque sans-faute (un point de temps) avec le public pendant quelques instants avant de sortir de piste ! Si les tribunes étaient malheureusement clairsemées aujourd’hui, les Américains présents ont été récompensés de très belle manière par McLain Ward et sa formidable Clinta qui ont, eux aussi, seulement alourdi leur score d’un point de temps. Tout était encore possible pour l’ancien n°1 mondial, surtout après les parcours fautifs de Laura Kraut et Lorenzo de Luca, mais Steve Guerdat a finalement mis fin à sa belle remontée en signant un incroyable parcours sans-faute avec Bianca, le seul de cette manche !

Martin Fuchs n’avait alors plus le droit à la moindre barre s’il voulait rester sur le podium, et a préféré assurer le sans-faute, quitte à écoper de pénalités de temps. Avec un total de deux points, le jeune suisse s’est assuré d’une médaille avec son gris Clooney ! Immense déception en revanche pour Max Kühner et Chardonnay, en argent provisoire après la première manche, qui ont malheureusement renversé deux barres sur la toute dernière ligne, ce qui les a privé de médaille mondiale. Un scénario particulièrement cruel pour le couple qui, jusque là, avait uniquement fait tomber une barre dans la chasse le premier jour. Dernière à entrer en piste, Simone Blum avait doit à une faute pour décrocher l’or, mais l’amazone n’a pas frôlé une barre avec sa fille d’Askari ! Malgré un point de temps sans aucune conséquence, l’Allemande, 142e mondiale et qui n’avait jamais participé au moindre championnat avant cette année, s’est emparé de la médaille d’or au terme d’une incroyable semaine !

Classement complet

Photo © FEI/Martin Dokoupil

Vous aimerez peut-être