Concours complet

JEM Tryon : Rosalind Canter doublement sacrée, la France en bronze !

Sans titre 1

Elle l’a fait ! Alors qu’elle offrait l’or à son équipe en signant le parcours sans-faute, Rosalind Canter, troisième mondiale, a vu tous ses efforts récompensés en décrochant également le titre en individuel avec son étalon KWPN Allstar B !

Rosalind Canter sur le toit du monde

La Grande-Bretagne en or ! - © FEI/Liz Gregg

La Grande-Bretagne en or ! – © FEI/Liz Gregg

L’année 2017 avait déjà été couronnée de succès pour Rosalind Canter, qui participait pour la toute première fois de sa carrière à un championnat majeur à Strzegom et se parait déjà d’or par équipes. Et que dire de cette saison 2018 ! En plus d’être depuis quelques mois sur le podium du classement mondial, l’amazone britannique vient de s’offrir une magnifique double médaille d’or aux Jeux Équestres Mondiaux de Tryon, et peut en plus se targuer d’avoir terminé la compétition avec son score de dressage : 24.6 ! La cavalière a tout simplement survolé ce championnat mondial, en finissant troisième le premier jour, puis deuxième après le cross grâce à un superbe maxi. « Il y a eu quelques larmes, ce qui n’est pas très normal pour moi. C’est absolument incroyable. Au fond je savais dans quelle situation était la Grande-Bretagne (qui avait très peu de points d’avance sur l’Irlande, ndlr), mais j’était juste concentrée sur mon cheval et ma détente. »

C’est également la confirmation que son étalon Allstar B fait bien partie des grands. Régulièrement classé en 3* et 4*, le KWPN n’a cessé de faire parler de lui depuis sa cinquième place à Badminton l’année dernière. Champion d’Europe par équipes et cinquième en individuel, le fils du regretté Ephebe for Ever s’était à nouveau illustré sur le plus mythique des concours de la discipline en mai dernier, en montant sur la troisième marche du podium. Tryon n’était que sa troisième sortie internationale de l’année, et il a largement démontré l’ampleur de son talent !

Une déception tintée de bronze pour Ingrid Klimke

Alors la bataille pour les médailles par équipes et individuelles faisait rage, Padraig McCarthy poursuivait son petit bonhomme de chemin en gagnant place après place au classement provisoire. Septième après le cross et auteur du parcours sans-faute, l’Irlandais a finalement terminé son ascension sur la deuxième marche du podium individuel, en plus de sa médaille d’argent par équipes ! C’est de très loin la meilleure performance du cavalier, lui qui s’était fait éliminer lors des deux championnats auxquels il avait participé en 2013 (Blair Castle) et 2016 (Rio). Malgré l’inexpérience dans les grands rendez-vous de son hongre Mr Chunky, le 63e mondial a réalisé une compétition irréprochable ! « Dans une autre vie j’étais un cavalier de saut d’obstacles, ce qui m’a donné beaucoup de confiance, s’est exprimé Padraig McCarthy, qui pensait déjà aux médailles depuis un moment. J’en ai rêvé pendant ces six derniers mois, au moins. Avec un cheval comme ça, on ne peut que rêver en grand. »

Ingrid Klimke peut en revanche nourrir d’immenses regrets après cette phase finale. La championne d’Europe en titre avait toutes les cartes en main pour s’offrir l’or avec son fidèle SAP Hale Bob OLD… mais tout s’est écroulé sur l’ultime obstacle de ce parcours ! Un sort cruel pour l’amazone et son Oldenbourg, qui se contentent malgré tout d’une belle médaille de bronze. « Si on m’avait dit que je viendrai ici et que j’aurai une médaille de bronze individuelle, j’aurais été très heureuse. C’était très proche, la dernière barre, le dernier obstacle, bien sûr que sur le coup j’étais déçue, mais c’était notre seule erreur de tout le week-end. » A noter également la superbe quatrième place d’Andrew Hoy et du jeune Vassily de Lassos, l’ancien complice de Thomas Carlile, qui a lui aussi montré qu’il avait tout d’un grand en n’alourdissant à aucun moment son score du premier jour !

Les Bleus en bronze par équipes 

Superbe opération pour l’équipe de France qui décroche le bronze par équipes, derrière la Grande-Bretagne et l’Irlande, et se qualifie par conséquent pour les Jeux Olympiques de 2020 ! Thibaut Vallette et Astier Nicolas ne sont pas passés loin de la médaille individuelle, mais les deux Tricolores ont malheureusement renversé une barre avec Qing du Briot ENE-HN et Vinci de la Vigne, terminant respectivement sixième et septième.

Maxime Livio a en revanche signé le parcours parfait et remonte en onzième position avec Opium de Verrières, non loin devant Sidney Dufresne, dix-huitième sur Trésor Mail avec une faute dans le triple. Lui aussi auteur du tour parfait, Donatien Schauly achève ces championnats du monde en vingt et unième position avec Pivoine des Touches.

Classement complet individuel

Classement complet par équipes

Photo : © FEI

Vous aimerez peut-être