Saut d'obstacles

Gotha FRH à la retraite !

dlf-3461

Gotha FRH est désormais à la retraite après avoir connu une carrière fructueuse, comme l’annonçait ce matin la page Facebook de Ludger Beerbaum Stables.

L’alezane s’était d’abord illustrée avec Ludger Beerbaum en prenant notamment la seconde place de la Finale Coupe du Monde de Genève, en 2010. Avec le cavalier allemand, Gotha FRH a également remporté les Coupes des Nations de Falsterbo en 2011, de Rotterdam en 2011 et 2012, et de Rome en 2012 (ainsi que le Grand Prix du dimanche).

En décembre 2012, le kaiser allemand décide de confier la fille de Goldfever à son élève, Henrik von Eckermann. Le couple fonctionne de suite puisqu’il remporte l’étape Coupe du Monde de Malines à la fin de ce même mois. Quelques mois plus tard, le suédois et sa combattante Gotha s’imposent de nouveau en Grand Prix 5*, à Cascais cette fois-ci. En 2014, c’est à Hong Kong que le couple brille en remportant le Grand Prix 5*. Plus récemment, ils s’imposaient dans une épreuve intermédiaire lors du CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle.

Gotha FRH était également une excellente jument de Championnat puisqu’avec Ludger Beerbaum, elle prenait la médaille d’or par équipes aux Championnats d’Europe à Madrid en 2011, alors qu’en 2013 avec Henrik von Eckermann, elle s’octroyait la médaille de bronze, toujours par équipes, aux Championnats d’Europe à Herning.

Alors que le suédois a récemment quitté les écuries de Ludger Beerbaum pour voler de ses propres ailes, c’est une retraite bien méritée qui attend celle qui était son cheval de tête pendant de nombreuses années. Henrik von Eckermann a d’ailleurs tenu à s’exprimer sur sa page Facebook :

Je tiens à remercier Madeleine Winter-Schulze et Ludger Beerbaum de m’avoir donné l’opportunité de la monter. C’est la jument qui m’a permis de remporter les plus grands succès de ma carrière et cela m’a donné de l’assurance pour continuer. Elle était non seulement une partenaire fantastique, mais elle était également ma meilleure amie et nous avions une relation très spéciale. Je suis très reconnaissant de tout ce qu’elle a fait pour moi et pour mon équipe ces dernières années et je suis plus qu’heureux de la voir profiter de sa nouvelle vie au pré.

Photo : Henrik von Eckermann et Gotha FRH lors des Jeux Equestres Mondiaux de Caen. © Dans la foulée – Maria Guinamant

Vous aimerez peut-être