CSO Grand National

GN Lorient : Frédéric Busquet au sommet dans le Grand Prix !

14591830_1157968707572679_6794970622684988323_n

Ils étaient presque cinquante à prendre le départ ce dimanche après-midi de l’ultime épreuve du Celtik Jump, le Grand Prix du Grand National coté à 1,50m. Devant des tribunes combles, les cavaliers avaient à cœur de briller sur le parcours dessiné par Jean-Paul Le Petit.

Ce tour s’est avéré bien délicat, comme d’ailleurs la plupart des autres épreuves du week-end. Le dernier, un large oxer placé en travers face à la grande tribune, aura notamment brisé plus d’un rêve de sans faute. Finalement seuls quatre couples terminent cette première manche avec un score vierge. Six autres sont « repêchés » pour composer la liste des dix barragistes dont trois cavaliers avec un point de temps et les trois quatre points les plus rapides du tour initial. Même en seconde manche, les parcours sans pénalité se sont fait rares et Frédéric Busquet a d’ailleurs été le seul des sans fautes de la première manche à réitérer la même performance ! En selle sur son jeune Ti Pol du Plessis, neuf ans, le ligérien venu presque en voisin s’adjuge donc son premier Grand Prix du Grand National avec son bai. Coup de chapeau à Valentine Belooussoff, à peine âgée de vingt ans, pour sa deuxième place aux commandes de Calou avec un total d’un point écopé en première manche. Yannick Gaillot monte sur la troisième marche du podium en selle sur Contano.

La réaction du vainqueur Frédéric Busquet : « On sait qu’une épreuve montée par Jean Paul Le Petit va toujours être au niveau, nous l’avons encore vu cet après-midi avec le Grand Prix. J’ai trouvé mon cheval bien en piste et ce, pour une première épreuve à ce niveau, qui plus est en Grand National. Nous allons partir à St Lô la semaine prochaine pour le trois étoiles, puis Lyon dans le CSI** avant de faire une pause. Lorient est vraiment exceptionnelle, tant par son accueil que par le lieu de compétition. C’est un Grand Concours Français ! » (source communiqué Celtik Jump).

Photo © FFE / PSV.

Vous aimerez peut-être