Saut d'obstacles

Finale Coupe du Monde : McLain Ward impérial !

McLain Ward wins

C’est devant un public particulièrement enthousiaste et chaleureux que les trente-deux cavaliers toujours en lice dans la finale Coupe du Monde ont pris le départ de cette deuxième épreuve, constituée d’une manche suivie d’un barrage.

A 2h15 heure française, Jenni McAllister s’élançait la première sur ce parcours d’Alan Wade, composé de quatorze obstacles dont deux combinaisons. Malheureusement pour la cavalière américaine qui avait déjà éprouvé des difficultés hier, son parcours ne démarrait pas de la meilleure des façons puisque son hongre de onze ans Legis Touch the Sun commettait une faute sur le premier obstacle, suivie d’une deuxième sur le mur disposé en n°3 puis sur l’entrée du double en fin de tour. L’Uruguayen Martin Rodriguez Vanni n’est pas parvenu à faire mieux en sortant de piste avec vingt-huit points sur Liborius, alors que Todd Minikus et Babalou signaient une meilleure performance que la veille en écopant de quatre points seulement sur la sortie du triple. Alors que les lourds scores s’enchaînaient, Eric Navet réalisait une belle démonstration avec l’inexpérimenté Catypso mais se faisait malheureusement piéger sur l’antépénultième obstacle, une palanque.

Avant la pause de mi-épreuve, trois couples étaient parvenus à ne pas faire tomber la moindre barre : Keean White associé à For Freedom Z, Lorenzo de Luca avec Ensor de Litrange LXII et Denis Lynch sur All Star 5, mais se retrouvaient tous privés de barrage pour un point de temps dépassé ! Le temps accordé, qui a d’ailleurs été rallongé de deux secondes en début d’épreuve, était en effet à ne pas négliger. Accompagné de son fidèle VDL Groep Verdi TN N.O.P, Maikel van der Vleuten a bien essayé de rentrer dans le temps imparti mais s’est lui aussi fait pénaliser par un petit point. Alors que Marcus Ehning, dix-huitième de la liste de départ et en selle sur Pret A Tout réalisait le premier sans-faute, Laura Kraut manquait de chance en fautant sur l’avant-dernier obstacle avec Zeremonie. Quelques minutes plus tard, Sergio Alvarez Moya commettait la même erreur avec Arrayan, alors que les tours parfaits commençaient peu à peu à se succéder. Parmi les dix meilleurs couples de la chasse, plusieurs ont reculé de quelques places au classement suite à un parcours cette fois fautif. C’est notamment le cas de Leopold van Asten et VDL Groep Zidane N.O.P qui sont sortis de piste avec huit points sur le vertical n°6 et l’avant-dernier, mais surtout de Steve Guerdat et Henrik von Eckermann qui figuraient tous deux sur le podium provisoire mais qui n’ont pas pu éviter la faute avec Bianca et Mary Lou.

Bilan à nouveau mitigé du côté des Français puisque, outre les quatre points d’Eric Navet et Catypso, Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC ont écopé de huit points sur le milieu du triple et la sortie du double, tandis que Simon Delestre et Chadino fautaient dès le deuxième obstacle puis sur la sortie du double.

Six cavaliers se sont retrouvés pour le barrage. Premier à partir Marcus Ehning a imprimé un bon rythme mais s’est fait surprendre à deux reprises en fin de tour. Le jeune allemand Guido Klatte Jr, auteur d’une belle performance pour son tout premier championnat chez les seniors, a cherché à jouer le chronomètre mais a essuyé un refus de Qinghai devant le n°2 après un virage trop court, avant de faire tomber une barre un peu plus tard. De son côté, Martin Fuchs n’a pas pris tous les risques avec Clooney mais a signé le premier double sans-faute. Romain Duguet et Twentytwo des Biches franchissaient quant à eux la ligne d’arrivée en 40’46, mais se sont immédiatement fait détrôner par Gregory Wathelet et Forlap, plus rapides d’une seconde ! Emporté par son public, McLain Ward, qui n’avait pas droit à l’erreur, n’a pas hésité une seule seconde avec HH Azur et s’est offert la victoire de superbe manière en 36.87 secondes ! Ovationné à l’issue de son parcours, le numéro quatre mondial semble plus que jamais déterminé à décrocher le titre dimanche !

Classement complet

Le classement général a connu de nombreuses modifications suite à cette deuxième épreuve. McLain Ward abordera la finale dimanche avec un score vierge de toute pénalité et est désormais suivi de Gregory Wathelet (3 points) et de Romain Duguet (4 points). Steve Guerdat et Henrik von Eckermann ont reculé en sixième position alors que Maikel van der Vleuten a gagné sept places et se retrouve désormais au dixième rang avec douze points, qu’il partage avec son compatriote Leopold van Asten. Simon Delestre reste le meilleur français en étant treizième avec quinze points, non loin devant Kevin Staut, quinzième, et Eric Navet, vingt-deuxième.

Classement général complet

Photo : McLain Ward et HH Azur – © Cara Grimshaw/FEI

Vous aimerez peut-être