Saut d'obstacles

Fin de contrat entre Rodrigo Pessoa et l’Irlande

18451337_1981047358654123_4349739062656649557_o

Rodrigo Pessoa ne sera plus le chef d’équipe de l’Irlande. Il y a de ça quelques jours, dans le dernier numéro de GRANDPRIX, le multi-médaillé avait en effet annoncé vouloir participer aux Jeux olympiques de Tokyo en tant que cavalier dans l’équipe du Brésil, ce qui rendrait impossible la poursuite de sa collaboration avec l’Irlande. La nouvelle est désormais officielle, et son contrat s’arrêtera à la fin du mois.

« J’ai apprécié mon rôle de chef d’équipe de l’Irlande ces trois dernières années, et je suis fier d’avoir aidé les cavaliers à décrocher leur qualification pour les Jeux olympiques. Je serai toujours disponible pour aider l’équipe dans le futur » a confié le Brésilien dans un communiqué, lui qui avait également œuvré à la médaille d’or collective de l’Irlande aux championnats d’Europe de Göteborg en 2017.

La Fédération équestre irlandaise n’a pas encore nommé son successeur, mais soutient pleinement la décision du champion olympique d’Athènes. « Représenter son pays aux Jeux est l’un des plus grands honneurs du sport et nous souhaitons tout le meilleur à Rodrigo, a annoncé le président Joe Reynolds. D’un point de vue irlandais, sa décision d’essayer de se qualifier dans l’équipe brésilienne, qui concourra contre l’Irlande à Tokyo, rend impossible la tenue de sa position au sein de l’équipe. » 

Le directeur général de la Fédération Ronan Murphy est également revenu sur le départ de Rodrigo Poessoa. « Rodrigo a fait intégralement partie de la qualification de l’Irlande pour Tokyo. Nous sommes sincèrement déçus qu’il ne puisse pas continuer à être notre chef d’équipe, dans des Jeux que nous espérons être remplis de succès pour l’équipe irlandaise. Néanmoins, nous comprenons complètement son désir de représenter son pays et de participer en tant qu’athlète brésilien. Rodrigo a un indéniable record à offrir à son pays, lui qui a déjà participé à six éditions des Jeux olympiques. Ce type d’opportunité n’arrive pas très souvent, donc nous lui souhaitons le meilleur. »

Vous aimerez peut-être