Saut d'obstacles

En route pour Omaha… Quenelle du Py !

quenelle

Si ces derniers jours nous nous sommes intéressés à Rêveur de Hurtebise*HDC, Chiara 222, et Clooney 51, c’est aujourd’hui au tour de Quenelle du Py d’être la vedette de notre saga « En route pour Omaha ». Sous la selle du français Olivier Robert, cette jument Anglo-Arabe de 13 ans a prouvé toute sa régularité lors de cette saison hivernale. De quoi nourrir de beaux espoirs pour la Finale Coupe du Monde d’Omaha, qui débutera vendredi…


  • Nom : Quenelle du Py
  • Cavalier : Olivier Robert  
  • Origines : Tresor du Remon x Ryon d’Anzex
  • Age : 13 ans
  • Propriétaire : Olivier Robert, Pierre-François Buffandeau, Chantal Buffandeau
  • Pourcentage de sans-faute cet hiver : 57% (plus de détails en fin d’article)

Derniers résultats

Après avoir effectué un dernier concours extérieur sur la grande piste en herbe de Calgary, c’est à Helsinki que Quenelle du Py entamait sa saison indoor. Un début prometteur puisqu’elle engrangeait déjà des points grâce à un parcours sans faute et une barre au barrage, lui octroyant la douzième place du Grand Prix Coupe du Monde. La veille, elle se classait déjà cinquième du Grand Prix de la ville. Le weekend suivant, l’alezane et son cavalier continuaient sur leur lancée en se classant cinquièmes du Grand Prix Coupe du Monde de Lyon, avec un joli double sans faute. Les choses se déroulaient un petit peu moins bien dans les Grands Prix Coupe du Monde de Stuttgart et de Madrid, où le couple sortait de piste à chaque fois avec une barre à terre. Pour pouvoir encore croire à la qualification, Olivier Robert et Quenelle du Py devaient impérativement bien figurer dans l’étape Coupe du Monde de Londres, et c’est ce qu’ils faisaient puisqu’ils terminaient l’année 2016 avec une huitième place, suite à une petite faute au barrage. Malheureusement, le couple n’arrivait pas à signer le parcours parfait dans les étapes Coupe du Monde de Zurich et de Bordeaux, sortant de piste respectivement avec huit et quatre points. Le Grand Prix de Göteborg marquait donc la fin du circuit indoor, mais était également la dernière chance de qualification pour l’aquitain et son alezane, ce qu’ils faisaient avec brio en réalisant leur meilleure performance de la saison indoor puisqu’ils se classaient quatrièmes grâce à un superbe double sans faute.

Statistiques

Si on ne regarde que les statistiques, Quenelle du Py était sans faute à huit reprises sur quatorze parcours à 1m60 lors de cette saison indoor, ce qui lui donne un pourcentage de 57% de tours sans pénalité. Le Grand Prix de Zurich fût la plus grosse contre-performance du couple avec huit points en première manche. Olivier Robert et Quenelle du Py participeront à Omaha à leur première Finale Coupe du Monde, mais traverser l’Atlantique ne posera aucun problème à l’alezane puisqu’elle s’est déjà rendue aux Etats-Unis et au Canada à plusieurs reprises.

Photo © Alexandre Lourenço – Dans la foulée

Vous aimerez peut-être