Saut d'obstacles

En route pour Omaha… Bianca !

17521768_10208523161060525_879757708_o

Ce week-end à Omaha, Steve Guerdat pourrait bien soulever le trophée de la Finale de la Coupe du Monde pour la troisième fois consécutive. En 2014, le champion olympique suisse s’était en effet déjà imposé pour la première fois avec Albführen’s Paille de la Roque, sa brillante fille de Kannan désormais retraitée. L’an passé, c’est avec Corbinian, un hongre par Cornet Obolensky de onze ans, qu’il l’emportait. Et si Steve Guerdat entrait à nouveau dans l’histoire ce week-end grâce à Bianca ? En cas de victoire, il intègrerait en effet le cercle très fermé des vainqueurs de trois Finales Coupe du Monde composé de Meredith Michaels BeerbaumRodrigo Pessoa et Marcus Ehning. À l’aube de cette finale, nous avons donc voulu dresser le portrait de six chevaux disposant de grandes chances de l’emporter du coté d’Omaha. Après Rêveur de Hurtebise*HDC, Chiara 222, Clooney 51, Quenelle du Py et Cornet Kalua, concluons donc cette série d’articles en nous intéressant de plus près à la saison indoor du phénomène Bianca.


  • Nom : Bianca
  • Cavalier : Steve Guerdat 
  • Origines : Balou du Rouet x Cardento
  • Age : 11 ans
  • Propriétaire : Elias Stud Farm
  • Pourcentage de sans-faute cet hiver : 60% (plus de détails en fin d’article)

Derniers résultats

Lorsque l’on évoque Bianca, on parle bien entendu d’une véritable pépite au jeté de postérieurs renversant. Une pépite que Steve Guerdat a néanmoins dû apprivoiser. La petite baie a en effet un caractère bien à elle et oblige son cavalier à composer au rythme de ses coups de tête et de son impressionnante montée de garrot. C’est en avril dernier, à Miami, que le couple s’est révélé au grand public avant de faire sensation lors de cette saison indoor. Le couple a débuté sa saison intérieure à Los Angeles où il concédait quatre points dans le Grand Prix. Deux semaines après, le Suisse et sa fille de Balou du Rouet rectifiaient le tir dans l’épreuve Coupe du Monde d’Oslo grâce à un double sans faute couronné d’une quatrième place. Même score la semaine suivante à Helsinki, qui leur permettait d’accrocher la cinquième place du Grand Prix. Après une pause de quelques semaines, Bianca sautait une petite épreuve à Vérone avant de se rendre à Stuttgart. En Allemagne, elle déroulait un formidable Grand Prix, double zéro avec un barrage rapide qui lui permettait d’accrocher la seconde place face à une concurrence féroce. La fin d’année 2016 se concluait avec deux parcours malheureusement entachés d’une faute dans les Grand Prix de Paris et de Londres. Comme il l’avait fait avec Corbinian l’an dernier afin de préparer la finale, Steve Guerdat a fait sauter des petites épreuves à sa protégée le mois dernier à Oliva. La préparation de la baie s’est enfin terminée à -s’Hertogenbosch où elle écopait de quatre points dans le Grand Prix.

Statistiques

Si l’on regarde les résultats de Bianca d’un point de vue purement statistique, elle a réalisé six parcours parfaits sur dix courus lors de la saison indoor écoulée. Elle obtient donc le score de 60% de sans faute en Grand Prix de niveau 5*. Sur ce niveau d’épreuve, elle n’a d’ailleurs jamais fait tomber plus d’une seule barre lors des derniers mois. Même s’il s’agira là de sa première finale, elle sera pilotée par un expert de ce circuit, très certainement motivé à conserver son titre pour la troisième année consécutive. Avec une telle régularité, quelque chose nous dit que la bondissante Bianca pourrait bien faire des étincelles du côté d’Omaha !

Le coup d’envoi de la finale, c’est aujourd’hui à 19h heure américaine (2 heures du matin en France).

Bianca is ready for the #WorldCupFinal

A post shared by Steve Guerdat (@steveguerdat) on

 

Photo © Alexandre Lourenço – Dans la foulée

Vous aimerez peut-être