Saut d'obstacles

Dernier tour de piste à La Baule pour Rêveur de Hurtebise*HDC

18423704_1981046591987533_1552966716479749913_n

Du haut de ses dix-huit ans, Rêveur de Hurtebise*HDC en a bien terminé avec le sport. Si le doute planait quant à son avenir suite aux Jeux Equestres Mondiaux de Tryon auxquels il participait en septembre dernier, ses propriétaires, le Haras des Coudrettes, ont annoncé ses adieux à la compétition.

C’est sur la magnifique piste de La Baule que ce petit alezan au grand cœur fera un dernier salut au public. Devant des tribunes combles, l’ambiance de cette cérémonie devrait être à la hauteur de la carrière de ce fils de Kashmir van’t Schuttershof.

Révélé au plus haut niveau par la suédoise Malin Baryard-Johnsson, Rêveur avait ensuite rejoint Kevin Staut en 2012, avec qui l’entente s’est tout de suite faite. Outre leurs victoires en Grands Prix 5* à Monaco en 2012 et Bordeaux en 2016, le hongre s’était emparé de la Finale du Top Ten à Genève en 2017 mais il a surtout servi au mieux l’équipe de France, chère à son cavalier. Au cours de sa carrière, il a ainsi participé à cinq championnats extérieurs et deux finales Coupe du Monde avec à la clé une médaille d’argent à Caen et bien sûr l’or olympique à Rio. Au cours de sa carrière, il aura ainsi porté dix-huit fois le tapis de l’équipe de France en Coupe des Nations.

C’est donc après un bien beau bilan sportif que cet attachant alezan va pouvoir profiter d’une retraite qu’on espère prospère.

Vous aimerez peut-être