Saut d'obstacles

CSIW5* Leipzig : Christian Ahlmann roi en ses terres

Christian Ahlmann-Caribis Z-LEIPZIG_640px_0

S’il est bien une étape du circuit Coupe du Monde réputée pour sa difficulté, c’est Leipzig. Sur une piste étroite, montée soigneusement par Frank Rothenberger, seize efforts attendaient les meilleurs cavaliers mondiaux aujourd’hui. Après treize partants, tous les obstacles étaient déjà tombés au moins une fois, preuve s’il en faut, de la subtilité du parcours du jour. Si sept couples ont préféré abandonner avant le terme de leur parcours, autant ont signé le parcours parfait. Avec un nombre idéal de partants, l’épreuve finale a livré un joli spectacle et a couronné le local Christian Ahlmann, décidément maître de cette piste de Leipzig.

Sur ce parcours difficile et sans réel juge de paix, plusieurs cavaliers se voient fermer les portes du barrage pour quelques fautes malchanceuses. Katrin Eckermann et Caleya fautent sur le numéro 3, situé à côté de l’entrée de piste, Karel Cox et Evert renversent l’avant-dernier obstacle du parcours, alors que Patrick Stülmeyer lui aussi sort de piste en laissant une barre à terre, malgré un superbe parcours de son fils de Chacco Blue, Chacgrano. Autre parcours presque parfait, celui de l’allemand Guido Jr Klatte, qui échoue sur le dernier aux rênes de l’incroyable Qinghai. Il est alors imité par son compatriote, Maurice Tebbel en selle sur Don Diarado qui lui, faute sur le premier élément du parcours. De quoi se mordre les doigts pour le jeune allemand qui a ébahi le public par son aisance lors de cette première manche. L’irlandais Denis Lynch compte également parmi les malchanceux du jour. En effet, après la vente de son tout bon The Sinner, le cavalier avait choisi d’engager ici Dito, à peine âgé de neuf ans, mais une faute les prive du barrage. Moins de réussite en revanche pour Michael Jung, contraint à l’abandon au plus grand regret du public, tout comme Luca Maria Moneta et son « jeune » Connery, dix-huit ans cette année. La jeune Kendra Claricia Brinkop boucle son premier Grand Prix Coupe du Monde avec douze points au compteur, aux rênes de Caramia, tout comme les vainqueurs en titre du Grand Prix de Calgary, Sameh El Dahan et Suma’s Zorro.

Numéro quinze à prendre le départ, Leopold van Asten et VDL Groep Beauty signent le premier sans faute du jour. Bonne opération pour le néerlandais qui ne comptait que neuf points sur le circuit avant cette étape. Avec un style pour le moins atypique, et après avoir failli tomber à la réception de l’oxer numéro dix, l’allemand Tobias Meyer parvient à son tour à se qualifier pour le barrage. S’ensuivent les sans faute du belge François Mathy Jr et Daniel Deusser. Lorenzo de Luca et Armitages Boy, désormais âgé de dix-sept ans, gratifient le public de toute leur classe et déroulent un superbe sans faute. Avec quelques acrobaties de l’incroyable Comme Il Faut, Marcus Ehning fait trembler le public allemand mais s’ouvre tout de même les portes de l’ultime parcours. Enfin, Christian Ahlmann et Caribis Z se qualifient également pour la finale au chronomètre.

Côté français, toujours pas l’ombre d’un barrage. Déjà qualifié pour la finale, Kévin Staut sort de piste avec trois fautes, en selle sur Lorenzo. Néanmoins, le bordelais Olivier Robert et son attachant Tempo de Paban, pénalisés d’un point de temps dépassé, terminent cette étape à la huitième place et s’assurent par la même occasion leur ticket pour la finale de Göteborg en avril prochain.

Au barrage, François Mathy Jr et Uno de la Roque déroulent le premier sans faute. Le couple parvient alors à mettre la pression sur les suivants, faisant ainsi fauter Daniel Deusser et Tobago Z, tout comme Marcus Ehning et Comme Il Faut. Lorenzo de Luca assure un nouveau sans faute avec Armitages Boy. Le belge se met alors à rêver de remporter cette étape, lui qui fait de la finale Coupe du Monde un véritable objectif. Mais malheureusement pour le belge, Christian Ahlmann, dernier à s’élancer, est imbattable. Après sa victoire l’an passé avec son fidèle Taloubet Z, l’allemand réitère cette année sur ce qui semble être « sa » piste !

Résultats complets.

À seulement deux étapes de la fin des étapes qualificatives, Christian Ahlmann caracole largement en tête avec 72 points, suivi par Steve Guerdat et Daniel Deusser. Pour les tricolores, Kévin Staut et Olivier Robert sont respectivement sixième et onzième.

Classement complet.

ph. : Christian Ahlmann et Caribis Z à Leipzig © Leanjo de Koster / FEI

 

 

Vous aimerez peut-être