Saut d'obstacles

CSIW5* Amsterdam : Au terme d’un barrage de folie, Henrik von Eckermann s’impose !

51091460_1948048725306176_915308129787314176_o

La pression était au rendez-vous ce dimanche à Amsterdam. En effet, pour cette avant-dernière étape du circuit Coupe du Monde, de nombreux cavaliers jouaient leur qualification pour la finale de Göteborg, qui se tiendra en avril. Avec huit barragistes, le public a eu le droit à un véritable spectacle ! Les trois derniers partants du barrage se sont livrés à une folle bataille de vitesse qui a finalement couronné le suédois Henrik von Eckermann qui décroche par la même occasion son ticket pour la finale.

Dès la reconnaissance, les deux combinaisons semblent être les difficultés majeures du jour. Le triple tout d’abord, placé en numéro sept, cause plusieurs fautes, tout comme le double numéro neuf. Avec une fragile palanque dorée en guise d’élément d’entrée, cette combinaison piège de nombreux couples, à l’image de Maikel van der Vleuten. Sa monture, Idi Utopia préfère éviter l’obstacle au dernier moment. En revanche, dans la famille van der Vleuten, Eric, le père, réalise le premier, et unique, sans faute pour les Pays-Bas. Marcus Ehning, toujours en quête de points sur le circuit, commet une petite faute sur l’oxer numéro six mais signe néanmoins le quatre points le plus rapide du jour, lui permettant ainsi de grapiller quelques points supplémentaires. Une petite faute aussi pour Marc Houtzager et Sterrehof’s Calimero, à la plus grande déception du public hollandais. En fautant sur ce vertical numéro 10, obstacle aux couleurs de la FEI, le néerlandais déclenche de nombreux cris de déception dans les tribunes. Dans un tout autre style, pour le moins atypique, Emanuele Gaudiano et Chalou déroulent leur parcours sous les exclamations émues du public. Avec une faute sur l’oxer blanc numéro onze, le couple ne parvient pas à se qualifier pour le barrage. Heureusement, Niels Bruynseels, Pius Schwizer, Rodrigo Giesteira Almeida et les deux suédois Malin Baryard-Johnsson et Henrik von Eckermann se qualifient facilement pour l’ultime manche de cette épreuve. Moins chanceux qu’hier, Simon Delestre laisse le numéro un à terre, avec Ulane Belmaniere. Kevin Staut et For Joy van’t Zorgvliet relèvent la barre côté tricolore et sont sans faute. Enfin, Daniel Deusser et Tobago Z déroulent un parcours d’une facilité déconcertante, en toute décontraction. Le fils de Tangelo van’t Zuuthoeve fait une démonstration de tout son talent en survolant ce parcours.

Premier des huit barragistes, le portugais, Rodrigo Giesteira Almeida, exécute un second parcours parfait en 35’31 secondes. Son chronomètre est rapidement battu, notamment par Kévin Staut et For Joy, malgré une perte de rythme à l’abord du vertical sur bidet numéro quatre, demandant un gros effort au talentueux fils de For Pleasure. Arrivent alors en piste Daniel Deusser et Tobago. Les deux complices abaissent le chronomètre du français de plus d’une seconde et franchissent la ligne d’arrivée en 33’54 secondes. Avec un style toujours aussi parfait, Daniel Deusser semble alors bien parti pour décrocher une troisième victoire sur le circuit indoor. Mais c’est sans compter sur les deux derniers concurrents. Tour à tour, Pius Schwizer en selle sur Cortney Cox, puis Henrik von Eckermann rabaissent le chronomètre à respectivement 33’34 et 33’01 secondes. Malgré un parcours un peu cahotique, le suédois a le droit à une incroyable standing ovation. Le drapeau bleu à la croix jaune flotte dans les tribunes hollandaises. Henrik von Eckermann et Tovek’s Mary Lou décrochent là leur ticket pour la finale de la Coupe du Monde, qui se tiendra en Suède en avril !

Résultats complets

Avant la dernière épreuve qualificative qui se tiendra à Bordeaux le 9 février prochain, Daniel Deusser est allègrement en tête avec 79 points ! Il est suivi par Christian Ahlmann et Steve Guerdat. Kévin Staut et Olivier Robert seront les deux seuls français qualifiés pour la finale.

Classement complet

ph. : Henrick von Eckermann et Mary Lou à Amsterdam. © DigiShot / Jumping Amsterdam

 

Vous aimerez peut-être