Saut d'obstacles

CSIW 5* Stuttgart : Victoire à part pour Pieter Devos

46445907_2205033249548953_1465073706135977984_o
Photo © Stuttgart German Masters

Les parcours de la chef de piste allemande Christa Jung ont livré un véritable spectacle au public à Stuttgart cette après-midi.

Premier à s’élancer aux rênes de son formidable Colestus dans la manche initiale, Christian Kukuk signait d’entrée un sans-faute. Les choses se compliquaient cependant pour les suivants. Sur ce parcours délicat, un bon nombre de cavaliers se sont inhabituellement fait piéger par le mur bleu, numéro trois du parcours. Tour à tour, Manuel Fernandez Saro associé à Cuidam puis Pedro Junqueira Muylaert avec son Prince Royal Z MFS, vainqueurs du Grand Prix CSIO de La Baule en 2018, se faisaient éliminer sur cet obstacle après deux dérobades de leurs montures pourtant expérimentées. Jur Vireling préférait en rester là à la suite d’un refus de Dallas VDL sur ce même mur. Alors que les Championnes du Monde en titre Simone Blum et DSP Alice causaient une belle frayeur à leur public en fautant lourdement à l’entrée du double numéro cinq, trois cavaliers se retrouvaient privés du barrage pour un point de temps dépassé. Parmi eux, la suissesse Janika Sprunger et son formidable Bacardi VDL étaient privés de la finale pour seulement dix-sept centièmes de trop. Lorenzo de Luca associé à Ensor de Litrange LXII et Mario Stevens aux rênes de Landano Old se retrouvaient eux aussi hors du barrage.
Côté tricolore, nos trois mousquetaires ne parvenaient pas non plus à se qualifier pour le barrage. Pénélope Leprevost, meilleure française, essuyait neuf points avec Vancouver de Lanlore tandis que ses deux compatriotes Simon Delestre et Oliver Robert, respectivement associés à Ulane Belmanière et Tempo de Paban bouclaient leurs parcours avec treize points au compteur.

Ils étaient finalement dix à s’élancer au barrage. Premier à partir, Christian Kukuk et Colestus étaient finalement eux aussi victimes du terrible mur numéro trois. Plusieurs parcours fautifs se sont suivis, avant que l’ancien allemand Max Kühner n’assure le sans faute aux rênes de son jeune et talentueux PSG Final. Si l’on a un temps cru que sa stratégie allait être payante, piégeant même Christian Ahlmann et Tokyo, trop lents et finalement troisièmes, il aura fallu attendre le dernier couple barragiste pour connaitre le nom du vainqueur. Et c’est Pieter Devos et Apart qui se sont imposés dans cette épreuve au scénario pour le moins improbable, avec plus de sept secondes d’avance sur le deuxième !

Classement complet

A l’issue de cette cinquième étape, Steve Guerdat caracole en tête, qualification en poche avec 41 points, suivi par Pieter Devos fort de sa victoire aujourd’hui et de Martin Fuchs. Malgré son absence cette après-midi, Kévin Staut reste le meilleur français, pointant à la quatrième place du circuit.

Classement complet du circuit

Vous aimerez peut-être