Saut d'obstacles

CSIW 5* Malines : Un beau cadeau de fin d’année pour Harrie Smolders !

26168185_1465652963532084_6676625806142205832_n

Quelle année pour Harrie Smolders ! Médaillé d’argent aux championnats d’Europe de Göteborg, puis vainqueur de la finale Coupe des Nations et du circuit Longines Global Champions Tour, le Néerlandais s’est également offert cet après-midi l’étape Coupe du Monde de Malines avec Zinius, qui avait déjà pris la deuxième position du Grand Prix de Londres il y a deux semaines. Le cavalier termine donc l’année comme il l’avait commencée, puisque sa toute première épreuve en janvier s’était soldée par une victoire, et ce avec ce même cheval qu’il ne monte que depuis un an.

Toujours redoutable dans les épreuves de vitesse, le couple a signé le double sans-faute le plus rapide du barrage. Mais auparavant, il a dû se sortir sans la moindre pénalité d’un tour initial qui a donné du fil à retordre aux quarante engagés. Dessiné par Eddy Geysemans, le parcours composé de treize obstacles n’a permis qu’à sept cavaliers d’accéder à la finale au chronomètre. L’entrée du double, situé en élément n°5, a été l’un des juges de paix de cette épreuve, pénalisant entre autres Felix Hassmann, pourtant en grande forme ce week-end, Jos Verlooy avec son gris Caracas, Johnny Pals sur la fille de Cumano Wesselina ou encore Romain Duguet et Twentytwo des Biches. Les cavaliers belges ont quant à eux joué de malchance puisque trois d’entre eux, Olivier Philippaerts (H&M Legend of Love), Jérôme Guery (Grand Cru van de Rozenberg) et Nicola Philippaerts (H&M Harley vd Bisschop) ont uniquement renversé l’ultime obstacle ! La meilleure performance belge est finalement à mettre au compte de François Mathy Jr, l’un des trois pilotes a avoir écopé d’un point de temps dépassé avec Uno de la Roque.

Ce dernier Grand Prix 5* de l’année a surtout été marqué par l’impressionnante chute de Ludger Beerbaum. Alors que l’Allemand et sa monture Chacon venaient de franchir le dernier obstacle, le hongre a décidé contre toute attente de sauter un vertical qui se trouvait à proximité. Déséquilibré à la réception de ce saut acrobatique, le cavalier s’est retrouvé à terre. Assis et conscient, il a été évacué sur une civière quelques minutes après, sous les applaudissements du public.

Auteur du deuxième meilleur chronomètre du barrage, Henrik von Eckermann termine au deuxième rang avec sa fidèle Mary Lou, tandis que Lorenzo de Luca et Halifax van het Kluizebos complètent ce podium. Roger-Yves Bost a quant à lui fait le choix d’assurer le double sans-faute sans prendre trop de risques et se retrouve cinquième avec Sangria du Coty. Kevin Staut, Simon Delestre et Julien Epaillard ont tous renversé une barre dans la première manche.

Classement complet

Photo : © Jumping Mechelen

Vous aimerez peut-être