Saut d'obstacles

CSIW 5* Malines : Roger-Yves Bost termine l’année en beauté !

bost-18-25-54

La dernière étape Coupe du Monde de l’année 2016 se déroulait ce vendredi sur la piste de Malines. Pour l’occasion, Lucien Somers avait concocté un parcours délicat aux quarante engagés.

sans-titre

Un tracé qu’on a pourtant cru pas assez difficile pour départager les grandes pointures qui étaient au départ. Les sans fautes se sont en effet vite enchaînés dès le début avec pour commencer Holger Wulschner. Vainqueur de l’épreuve majeure d’hier, l’allemand de cinquante-trois ans déroulait à nouveau ici un tour parfait associé cette fois à BSC Skipper. Derrière lui, plusieurs autres « outsiders » parvenaient à la même performance comme la finlandaise Juulia Jylas sur Finishing Touch Wareslage ou encore Pilar Lucrecia Cordon et sa puissante Galine la Cour Zichelhof qu’elle monte depuis peu. Au fil des tours, les difficultés ont fini par entraîner des fautes, comme le milieu du triple qui a fermé les portes du barrage à plusieurs couples. Ils seront finalement douze à se qualifier pour la finale au chronomètre avec parmi eux deux français champions olympiques : Kevin Staut sur sa bondissante Ayade de Septon*HDC et Roger-Yves Bost sur sa monture de Rio, Sydney Une Prince.

Premier à s’élancer de nouveau, Holger Wulschner a encore une fois tenté sa chance en prenant des risques sur son hongre de douze ans. Sans faute, il impose donc le premier temps de référence que les cavaliers suivants ont eu du mal à abaisser ! Il faudra en effet attendre Jos Verlooy pour voir un nouveau leader. Aux commandes de Caracas, le belge, poussé par son public, a tout donné sur son parcours pour prendre finalement la tête en 39,71 secondes. Les minutes ont été longues ensuite pour le cavalier de vingt-et-un ans qui voyait la victoire se profiler au fil des parcours de ses concurrents. Mais comme on l’entend souvent, tant que Roger-Yves Bost n’est pas passé, la victoire n’est pas acquise… Dernier à s’élancer, le surnommé Bosty a déroulé un barrage comme il sait si bien le faire enchaînant accélérations et tournants serrés avec une maîtrise qui lui est propre. De retour au sommet de sa forme après ses prouesses brésiliennes, Sydney Une Prince a encore répondu présente et offre à son cavalier sa dernière victoire de 2016, et non des moindres ! Une victoire qui permet également au français de gagner de précieux points pour le circuit Coupe du Monde et le rapproche ainsi de la Finale d’Omaha.

Son compatriote Kevin Staut n’a quant à lui pas eu la même réussite sur ce barrage. Alors que tout se passait à merveille, une mauvaise distance sur l’avant dernier obstacle a entraîné la chute du couple qui s’en sort heureusement à priori sans encombre. En manque de réussite sur ce circuit cette année, Pénélope Leprévost n’a à nouveau pas trouvé la voie du sans faute avec Vagabond de la Pomme sur ce parcours. Espérons que la chance tourne pour la normande qui devra engranger des gros points sur les prochaines étapes si elle souhaite se rendre en finale. Même score de quatre points pour le numéro deux mondial Simon Delestre et Qlassic Bois Margot qui repartent de Belgique sans point supplémentaire au compteur.

Classement complet

Photo © PaardenFotograaf.be

Vous aimerez peut-être