Saut d'obstacles

CSIW 5* Madrid : Eduardo Alvarez Aznar et Ben Maher divins !

edu-alvarez

Le CSIW 5* de Madrid s’est ouvert ce vendredi par deux épreuves déjà bien relevées.

Dans la première, une vitesse à 1,45m, les espagnols ont été très en forme ! En effet, Eduardo Alvarez Aznar s’impose avec Fidux tandis que son compatriote Gonzalo Anon Suarez sur AD Amigo B est troisième. Entre les deux cavaliers locaux, Maikel van der Vleuten vient s’intercaler en deuxième position associé à son fils de Quaprice Bois Margot, VDL Groep Quatro.

Classement complet

C’est ensuite une épreuve à barrage aux cotes d’1,55m qui attendait les quarante-huit engagés. En plus d’un tracé délicat, le chef de piste espagnol Javier Trenor avait choisi un chronomètre serré pour ce parcour. Une bonne alchimie qui a permis à onze couples de se qualifier pour le barrage ; un nombre quasiment parfait. Première à s’y élancer, Edwina Tops-Alexander mettait la barre très haute aux commandes de Lintea Tequila en terminant à un peu plus de trente-quatre secondes. Une performance qu’elle a pu penser suffisante mais qui a finalement été battue par deux fois. D’abord par Ludger Beerbaum qui, avec sa Chiara toute fringante, passait tout juste sous la barre des trente-quatre secondes. Puis très vite, Ben Maher a coupé court aux espoirs de victoire de l’allemand. Associé à Diva II, le britannique a déroulé une partition parfaite et très rapide synonyme de victoire ! Absente des terrains de concours depuis août, la fille de Kannan n’effectue ici que son deuxième 5* depuis sa reprise et sa compétitivité semble déjà retrouvée… C’est donc un couple qu’il va falloir continuer à suivre de près dans les semaines à venir !

Deux français figuraient également parmi les barragistes. Olivier Robert boucle un beau double sans-faute avec Tempo de Paban et accroche la sixième place. Simon Delestre quant à lui faute en début de barrage sur Sultan du Château pour terminer huitième.

Classement complet

Photo : Eduardo Alvarez Aznar et Fidux © Madrid Horse Week.

Vous aimerez peut-être