Saut d'obstacles

CSIW 5* Londres : Les Britanniques dominent l’étape Londonienne !

scott-brash-lws

Après un début de saison indoor un peu difficile, Scott Brash a renoué avec la victoire dans l’étape Coupe du Monde de Londres avec Hello M’Lady !

Pour le tout premier Grand Prix Coupe du Monde de sa carrière, le chef de piste britannique Kelvin Bywater a dessiné un parcours plutôt délicat et technique qui s’achevait sur un triple. Les barres sont tombées un peu partout, mais treize couples sont néanmoins parvenus à réaliser le sans-faute, dont un français : Olivier Robert et Quenelle du Py. Les trois autres tricolores ont en revanche éprouvé plus de difficultés. Philippe Rozier et Rahotep de Toscane sont sortis de piste avec neuf points, tout comme Pénélope Leprévost et Ratina d’la RousserieKevin Staut et Aran ont quant à eux terminé avec un total de dix-sept points. Le jeune Suédois Douglas Lindelöw a de son coté manqué le barrage de peu en commettant une faute sur le tout dernier obstacle avec Zacramento, tout comme Darragh Kenny et Charly Chaplin S qui ont écopé de huit points sur les deux derniers éléments du triple.

Si la première manche s’est révélée délicate, le barrage l’était tout autant. Premières à prendre le départ dans cette finale au chronomètre, Malin Baryard-Johnsson et H&M Cue Channa ont pris des risques mais ont poussé la barre du dernier obstacle à terre. Maurice Tebbel et Chaccos’ Son n’ont pas pu réitérer leur belle performance de première manche et sont sortis de piste avec huit points, tandis qu’Olivier Robert et Quenelle du Py se sont fait piéger sur l’avant-dernier obstacle. Après les parcours pénalisés par huit points d’Edwina Tops-Alexander et Piergiorgio Bucci avec California et Casallo Z, l’homme en forme du moment Lorenzo de Luca semblait bien décidé à s’emparer de la tête du provisoire avec Limestone Grey. L’Italien a malheureusement commis une faute sur la sortie du double mais a signé le parcours à quatre points le plus rapide de l’épreuve, ce qui lui permet de prendre une sixième place du classement final. Septièmes à s’élancer, Ben Maher et Diva II ont signé le premier double sans-faute, pour le plus grand plaisir du public Londonien ! Laura Kraut, John Whitaker et Nicola Philippaerts ont également pu sortir sans-faute du barrage mais aucun n’est parvenu à détrôner le couple britannique. Pourtant en grande forme ces temps-ci, Daniel Deusser et Equita van’t Zorgvliet ont cette fois écopé de huit points dans le double. Emportés par leur public, Scott Brash et Hello M’Lady ont franchi la ligne d’arrivée avec seulement un petit dixième de seconde de moins que leurs compatriotes, leur permettant de s’installer en tête du classement ! Le suspens a finalement été de courte durée puisque Marcus Ehning et Comme Il Faut ont terminé avec un total de vingt points.

Scott Brash a ainsi fait résonner le God Save the Queen à l’Olympia Horse Show avec Hello M’Lady tandis que Ben Maher s’est contenté de la deuxième place avec Diva II. Nicola Philippaerts et son beau gris H&M Harley vd Bisschop ont pris la troisième place.

Classement complet

Photo : Scott Brash et Hello M’Lady – © FEI/Richard Juilliart

Vous aimerez peut-être