Saut d'obstacles

CSIW 5* Bordeaux : Pieter Devos pour terminer !

16602940_363093467406191_4362157710816993433_n

Pour l’ultime épreuve de ce CSIW 5* de Bordeaux, le Grand Prix Land Rover, les cavaliers avaient pour la plupart réservé leur deuxième monture. Une trentaine de couples figuraient sur la liste de départ dont près d’un tiers de français. Après son « loupé » d’hier, Uliano Vezzani avait surement à cœur de tenter de se rattraper en proposant un parcours qui occasionnerait davantage de fautes en première manche.

Sans titre

Dès le début de l’épreuve, on pouvait comprendre que le scénario serait tout autre que celui ayant eu lieu dans le Grand Prix Coupe du Monde de samedi soir. Du premier au dernier obstacle, les cavaliers devaient tenir leur monture vigilante notamment au niveau du double et de la dernière ligne. Finalement, seuls sept couples parvenaient à se sortir indemnes de ce premier parcours. Alberto Zorzi aura lui aussi bien failli y arriver mais quatre centièmes de trop lui coûtent un point pour temps dépassé avec Cornetto K qui lui va à merveille. Sans sa faute sur le numéro un, Simon Delestre aurait lui aussi pu faire partie des barragistes puisqu’il déroule ensuite un parcours parfait sur Chadino. Son chronomètre rapide l’arrêtera en neuvième position

Premier à s’élancer dans ce barrage à sept, Henrik von Eckermann montrait la voie à ses concurrents même s’il ne tentait pas l’option sur l’avant dernier obstacle associé à Mary Lou 194. Seule chance française de cette finale au chronomètre, Pénélope Leprévost était accueillie très chaleureusement par le public bordelais. En selle sur Ratina d’la Rousserie, la normande a joué le jeu jusqu’au bout et franchit la ligne d’arrivée avec une seconde de mieux. Nicola Philippaerts tentait ensuite sa chance sur Chilli Willi, en vain puisqu’il terminait avec quelques dixièmes de trop. Il laissait sa place à son compatriote Pieter Devos et Apart. Tentant le tout pour le tout mais en gardant du contrôle, le belge pulvérise le chronomètre. La tâche était donc rude pour les trois participants qui restaient à venir. A dix-huit ans, Chaman s’est montré encore en bonne forme sous la selle de Ludger Beerbaum puisqu’il signe le double sans faute à une seconde du temps de Pieter Devos. Dernier à s’élancer, Bertram Allen était un sérieux client à la victoire. Sur son jeune Izzy by Picobello, neuf ans, l’irlandais a fait ce qu’il a pu mais cela n’a pas suffi. Pour sa première participation au Jumping de Bordeaux, Pieter Devos remporte son premier Grand Prix 5* avec son petit-fils de Burggraaf âgé de douze ans.

Il devance donc Bertram Allen et Ludger Beerbaum tandis que Pénélope Leprévost est quatrième dans cette épreuve qu’elle remportait l’an dernier.

Classement complet

Photo : Pieter Devos & Apart sur le dernier obstacle du barrage © Dans la foulée / Melissa Vriends.

Vous aimerez peut-être