Saut d'obstacles

CSIW 5* Amsterdam : Simon Delestre et Hermès Ryan, de retour sur la plus haute marche

IMG_1223

Point d’orgue de cette deuxième journée en terres hollandaises, le Grand Prix de la ville d’Amsterdam a vu sept cavaliers se qualifier pour le barrage de cette épreuve cotée à 1m60. Au terme d’un barrage palpitant, c’est le Français Simon Delestre qui s’est imposé, en selle sur Hermès Ryan. Plus vainqueur à ce niveau d’épreuve depuis mars 2018, et une victoire dans le Grand Prix Hermès sous la verrière du Grand Palais, le couple renoue ce soir avec la victoire.

Si les deuxièmes à partir, Dominique Hendrickx et Kannabis van de Bucxtale refroidissent d’entrée le public en chutant – sans gravité -, Daniel Deusser et Jasmien vd Bisschop ne tardent pas à signer le premier sans-faute. Ils sont alors imités par les locaux Marc Houtzager avec Sterrehof’s Edinus et Bart Bless, associé à Israel v/d Dennehoeve. Pour sa première épreuve sur ces hauteurs, la talentueuse protégée de Pieter Devos, Jade vd Bisschop, se qualifie également pour le barrage. Déception en revanche pour Sameh El Dahan, associé pour l’occasion à sa meilleure monture, Suma’s Zorro, qui essuie deux fautes, à l’instar de Henrik von Eckermann, tout juste rentré des Émirats Arabes Unis, avec le tout jeune fils de Numero Uno, First One. Vainqueur de l’épreuve d’ouverture du jour, Emanuele Gaudiano laisse ce soir deux barres au sol avec le fils d’Epleaser van T Heike, Kingston van het Eikenhof, âgé d’à peine neuf ans.
Bertram Allen, Guy Williams, Niels Bruysneels ou encore John Whitaker préfèrent quant à eux jeter l’éponge avant le terme de leurs parcours.
Finalement viennent s’ajouter à la liste des barragistes les noms de Rolf-Göran Bengtsson, en selle sur Oak Grove’s Carlyle, du Français Simon Delestre, aux rênes de Hermès Ryan et, pour le plus grand plaisir du public, de Maikel van der Vleuten et Dana Blue.
Au contraire de son compatriote Simon Delestre, Kévin Staut, avec seize points au compteur, ne parvient pas à qualifier Viking d’La Rousserie pour le barrage.

Premier à partir, Daniel Deusser et Jasmien vd Bisschop déroulent et signent un chronomètre déjà impressionnant de 31’94 secondes. Les suivants essayent tant bien que mal de récupérer l’Allemand. Ni Pieter Devos et l’autre descendante de l’élevage de Bisschop, Jade, ni Rolf-Göran Bengtsson ne parviennent à abaisser le temps du cavalier des écuries Stephex. En selle sur son fils de Casall, Oak Grove’s Carlyle, le Suédois s’extrait pourtant de toutes les difficultés du parcours en 32’02 secondes. Avant dernier à prendre le départ, le Lorrain, Simon Delestre remet les barres sur les T et ne laisse aucune chance au Néerlandais Maikel van der Vleuten, dernier à partir. Avec l’époustouflant chronomètre de 30’62 secondes, Simon Delestre s’impose incontestablement devant Daniel Deusser et Rolf-Göran Bengtsson.

Classement complet

Rendez-vous demain pour l’épreuve Coupe du Monde qui débutera à 15h15 où les deux Français, Kévin Staut et Simon Delestre prendront le départ.

ph. : Simon Delestre et Hermès Ryan, ici lors de l’épreuve Coupe du Monde de Lyon en 2018. © Mélina Massias / Dans La Foulée

Vous aimerez peut-être