Saut d'obstacles

CSIO Barcelone : L’Irlande triomphe et s’offre sa qualification olympique !

BARCELONA, SPAIN - OCTOBER 06: (L-R) Paul O'Shea, Peter Moloney, Team Manager Rodrigo Pessoa, Darragh Kenny and Cian O'Connor of Ireland pose for a photo on the podium following their victory in the final competition during Day 4 of Longines FEI Jumping Nations Cup Final at Real Club de Polo de Barcelona on October 06, 2019 in Barcelona, Spain. (Photo by Linnea Rheborg/Getty Images)

Quelle journée pour l’Irlande ! L’équipe de Rodrigo Pessoa a non seulement décroché la victoire au terme de l’ultime acte de la finale Coupe des nations de Barcelone, mais s’assure également d’une qualification olympique quelques semaines après de décevants championnats d’Europe.

Les Irlandais ont parfaitement redressé la barre ce dimanche en s’imposant dans la grande finale de ce dernier grand rendez-vous de l’année. Contrairement à une Coupe des nations normale, tous les scores avaient été remis à zéro après la première manche qualificative de jeudi. Les cavaliers à la veste verte ont été mis sur la bonne voie grâce au bon parcours de leur premier couple, Peter Moloney et Chianti’s Champion. La paire, qui n’évolue ensemble que depuis avril dernier, a finalement été la seule de l’équipe à avoir renversé une barre. Paul O’Shea et Cian O’Connor ont tous les deux réalisé le parcours parfait avec Skara Glen’s Machu Picchu et PSG Final, tandis que Darragh Kenny et Balou du Reventon ont uniquement écopé d’un point de temps.

Ce point aurait pourtant pu coûter cher aux Irlandais, puisque la Belgique semblait avoir toutes les cartes en main pour l’emporter. Les champions d’Europe en titre, victorieux de la première manche jeudi, avaient en effet démarré cette journée de la meilleure des manières avec le sans-faute d’Olivier Philippaerts et H&M Extra, imités plusieurs minutes plus tard par Jérôme Guery et Quel Homme de Hus. Entre-temps, Niels Bruynseels étaient sortis de piste avec quatre points sur Jenson van’t Meulenhof, un score qui aurait très bien pu être effacé par Gregory Wathelet, le dernier membre du quatuor. Un tour parfait de sa part aurait offert un nouveau succès aux Diables Rouges, mais le cavalier a malheureusement tout perdu en toute fin de parcours, où il a essuyé un refus de MJT Nevados S. La Belgique se retrouve par conséquent en deuxième position avec un total de quatre points.

La troisième place de cette finale revient à l’équipe de Suède, qui achève une magnifique saison 2019 sur un nouveau podium. Aucun couple n’a pourtant réussi à conserver un score vierge de toute pénalité, mais les trois parcours à quatre points de Henrik von Eckermann sur Tovek’s Mary Lou, Evelina Tovek associée à Dalila de la Pomme et Peder Fredricson sur son H&M All In ont été suffisants pour décrocher la troisième position.

Deuxièmes jeudi, les Tricolores n’ont pas réussi à réitéré cette belle performance et se classent cinquièmes de cette épreuve. Pénélope Leprévost et Vancouver de Lanlore ont néanmoins réalisé un nouveau beau parcours malgré une faute en fin de parcours. Simon Delestre et Hermès Ryan ont, quant à eux, éprouvé plus de difficultés en fautant à trois reprises, tandis que Mathieu Billot et Kevin Staut, réserviste dans la première manche, ont terminé cette journée avec quatre points sur Quel Filou 13 et Urhelia Lutterbach.

Classement complet

Photo : © FEI / Linnea Rheborg/Getty Images

Vous aimerez peut-être