Saut d'obstacles

CSIO Barcelone : L’Autriche et l’Italie mènent la danse après la première manche !

_Julia Houtzager-Kayser AUT LWS

La première manche de la finale Coupe des nations s’est tenue hier soir sur la grande piste du Real Club de Polo à Barcelone. Avec un total de 1 point, l’Autriche et l’Italie ont créé la surprise en finissant en tête de cette épreuve, prenant ainsi un petit avantage avant la grande finale de dimanche.

« Nous avons déjà gagné ! » s’est réjouit le chef d’équipe Marcus Wallishauser. Loin d’être favorite dans cette compétition, l’Autriche a superbement entamé cette finale. Grâce aux parcours sans-faute de Julia Houtzager-Kayser sur son fidèle étalon Sterrehof’s Cayetano Z, et de Max Kühner avec le tout jeune fils de Toulon PSG Final, seulement âgé de huit ans, l’Autriche s’est emparée de la première place provisoire. Seul le point de temps dépassé de Felix Koller a compté dans le score de l’équipe, ce qui a fait oublier les neuf points du premier couple à être entré en piste, Roland Englbrecht et Chambery. « Pour nous, faire partie de la finale est déjà parfait. Maintenant, il nous faut simplement nous concentrer comme nous l’avons fait aujourd’hui, et on verra ce qu’on fera ! » a continué le sélectionneur.

Tout reste encore à faire, d’autant plus que l’Italie partage elle aussi cette première place provisoire avec un seul point au compteur, celui de Bruno Chimirri et Tower Mouche. Les deux premiers couples de l’équipe, Luca Marziani / Tokyo du Soleil et Riccardo Pisani / Chaclot ont signé un tour parfait, tandis que Lorenzo de Luca a écopé de quatre points sur Ensor de Litrange LXII. Avec quatre points, la Suède complète pour le moment ce podium, à égalité de points avec la Belgique et les tenants du titre, les Pays-Bas.

Côté Tricolore, tout avait débuté sous les meilleurs auspices. Associé à For Joy van’t Zorgvliet*HDC, Kevin Staut réalisait le tour parfait, tout comme Cédric Angot et Saxo de la Cour. Alors première au provisoire avec l’Italie, l’équipe de France s’est toutefois fragilisée avec les huit points de Mathieu Billot et son gris Quel Filou 13. Un score que l’équipe de Philippe Guerdat aurait bien voulu effacer, mais les trois fautes de Pénélope Leprévost et son jeune Vancouver de Lanlore, encore peu expérimenté à ce niveau, ont relégué le quatuor à la septième place du provisoire. Rien n’est perdu néanmoins, même si les Tricolores se devront d’être irréprochables dans la finale de dimanche pour espérer remonter au classement.

Classement complet

Photo : © FEI/Lukasz Kowalski

Vous aimerez peut-être