Saut d'obstacles

CSIO Barcelone : la Belgique au bout du suspens !

csio18-114-

Le dénouement de la Finale du circuit des Coupes des Nations s’est tenu ce dimanche à Barcelone devant des tribunes combles. Les huit meilleures équipes de l’épreuve qualificative de vendredi se sont retrouvées avec chacune autant de chances de l’emporter puisque les scores repartaient à zéro. Habitué à cet exercice, Santiago Varela proposait un parcours contenant notamment trois combinaisons et c’est la fin de parcours qui s’est avérée particulièrement fautive. Le tracé délicat et la pression de l’événement n’ont permis qu’à quatre couples de signer le sans faute.

Avec deux tours parfaits signés Niels Bruynseels sur Gancia de Muze et Nicola Philippaerts avec H&M Harley vd Bisschop, la Belgique remporte cette Finale ! Ces deux couples auront décidément été les deux piliers de leur équipe puisque déjà vendredi ils signaient un brillant parcours sans faute. Seuls Riccardo Pisani associé à Chaclot, neuf ans, et Peder Fredricson en selle sur Catch Me Not S ont également réussi cette performance.

Deuxième, la France n’espérait peut-être pas un dénouement aussi positif puisque aucun de ses représentants n’a réussi à sortir sur un score vierge. Kevin Staut, à nouveau ouvreur, n’est pourtant pas passé loin puisque For Joy van’t Zorgvliet*HDC laissait juste traîner un sabot sur la plasticine de la rivière… Cedric Angot s’est quant à lui fait piéger sur le vertical numéro onze, l’un des juges de paix, avec Saxo de la Cour encore très en forme. Couple le moins aguerri de l’équipe, Mathieu Billot et Quel Filou 13 se faisaient piéger quatre fois. Remplaçant de Pénélope Leprévost suite à la probable blessure de Vancouver de Lanlore, Olivier Robert a tout donné mais n’a pu empêcher deux fautes d’Eros en fin de parcours.

Avec seize points également mais un chronomètre global plus lent, l’Irlande s’offre la troisième place. Pas de sans faute non plus pour eux mais une barre renversée seulement pour Billy Twomey / Kimba Flamenco et Anthony Condon / SFS Aristio. Dernier à s’élancer, Lorenzo de Luca pouvait offrir à son équipe la victoire mais deux fautes sur les deux derniers obstacles d’Ensor de Litrange LXII ont brisé les rêves de victoire des italiens, quatrièmes.

Classement complet

Photo © CSIO Barcelona

Vous aimerez peut-être