Saut d'obstacles

CSIO 5* St Gall : La France conserve son titre !

6274

Comme l’année dernière, l’équipe de France, désormais menée par Thierry Pomel, a fait retentir la Marseillaise à l’issue de la traditionnelle Coupe des nations de St Gall. Sur la grande piste en herbe de ce concours suisse, les Tricolores ont toutefois dû faire face à un barrage à trois avec l’Italie et la Suisse.

Alors que Steve Guerdat, qui n’avait pas pris part à la deuxième manche pour ménager sa formidable Albfuehren’s Bianca après les trois parcours sans-faute de ses coéquipiers, commettait une faute lourde de conséquences dans le double, Guillaume Foutrier n’a pas cédé à la pression. Associé à Valdocco des Caps, auteur du tour parfait en première manche puis pénalisé par quatre points sur son deuxième parcours, le Tricolore a su remettre la France en course pour la victoire en terminant sur un score vierge de toute pénalité. Son chronomètre n’était toutefois pas imbattable, comme en témoignent les six dixièmes de seconde d’avance de son concurrent suisse, mais il s’est avéré suffisant pour permettre à la France de décrocher une nouvelle victoire à St Gall. Dernière à entrer en piste dans ce barrage pour l’Italie, Giulia Martinengo Marquet était partie sur un très bon rythme, mais l’amazone a franchi la ligne d’arrivée avec cinq dixièmes de trop sur le fils de Diamant de Semilly Elzas, seul cheval à avoir signé le triple sans-faute aujourd’hui.

Complétée par Pénélope Leprévost et Vancouver de Lanlore, auteurs du double sans-faute, de Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch qui ont également livré une partition parfaite aujourd’hui, et de Kevin Staut accompagné d’un Calevo 2 qui a laissé une barre à terre dans chacune des deux manches, l’équipe française remporte ainsi son premier succès depuis l’arrivée de Thierry Pomel en tant que chef d’équipe.

L’ancien sélectionneur des Bleus, Philippe Guerdat, était bien présent en Suisse aux côtés du Brésil, qui a malheureusement souffert de la lourde chute de son quatrième cavalier, Stephan de Freitas Barcha dans la deuxième manche. En sortie de triple, son complice de treize ans Artois d’Avillon s’est engagé sur l’oxer une foulée trop tôt, ce qui a entraîné un très mauvais saut et le déséquilibre à la réception du cavalier. Ce dernier a été évacué en ambulance après être resté de longues minutes sur la piste, entouré des secouristes et de ses coéquipiers, dont Marlon Modolo Zanotelli et Pedro Veniss. Si nous n’avons pour l’heure pas plus d’information sur son état, la rédaction de Dans la Foulée lui souhaite un prompt rétablissement !

Classement complet

Photo : © CSIO St Gallen

Vous aimerez peut-être