Saut d'obstacles

CSIO 5* Saint-Gall : Partition parfaite pour la France !

34392600_2050393638544699_1840661049913638912_n

Quelle réponse de l’équipe de France ! Outre leur victoire dans la Coupe des Nations de Drammen en début de saison, les cavaliers français n’étaient pas tellement à la fête en épreuves par équipes ces dernières semaines. Pour cette étape de Saint-Gall, Philippe Guerdat avait fait appel à une équipe inédite sans ses traditionnels leaders et bien lui en a pris à en juger par leur victoire dans cette Coupe des Nations ! Une nouvelle base de l’équipe de France serait-elle en construction ?…

D’entrée de jeu, Mathieu Billot signait le sans faute avec son fidèle Shiva d’Amaury, lançant ainsi la compétition de la meilleure des manières pour ses coéquipiers. Deuxième de l’équipe à s’élancer, Alexandra Francart a su faire parler sa magnifique équitation toute en légèreté pour mener son exceptionnel Volnay du Boisdeville jusqu’au sans faute. Même score pour Nicolas Delmotte sur Ilex VP, un peu coquin devant le dernier double mais qui a tenu bon jusqu’à la ligne d’arrivée. Olivier Robert pouvait donc rester au repos puisque la France était assurée de finir la première manche sans aucune pénalité. La seconde manche repartait sur les mêmes bases avec un Mathieu Billot toujours aussi motivé. L’unique représentante féminine de l’équipe réalisait ensuite une deuxième démonstration ! Très remarqué à La Baule, le couple a trouvé sa place en Suisse au milieu des meilleurs. Pour leur première Coupe des Nations, Alexandra et Volnay font donc une entrée tonitruante. De quoi conforter les choix de Philippe Guerdat, très attaché à ouvrir l’équipe à un maximum de couples. Encore plus plaisant à voir qu’en première manche, Ilex VP s’est à nouveau joué de toutes les difficultés et offre au nordiste un nouveau tour parfait. C’est donc un scénario rare qu’a connu la France puisque avec six sans faute, les tricolores l’emportent haut la main sans avoir eu besoin de leur quatrième couple Olivier Robert / Eros. Une performance qui rassure à trois mois des Jeux Equestres Mondiaux même s’il faudra confirmer dans les prochaines semaines…

Deuxième, la Suisse a offert un beau spectacle à son public grâce notamment au double sans faute de son leader Steve Guerdat sur l’exceptionnelle Bianca. La Belgique termine troisième à treize points de la tête. Leur meilleur couple du jour s’est révélé être leur ouvreur, Yves Vanderhasselt et Jeunesse, pénalisés seulement d’un point de temps dépassé au cumul des deux manches.

Classement complet

Photo © CSIO St Gall

Vous aimerez peut-être