Saut d'obstacles

CSIO 5* Rome : McLain Ward persiste et signe !

13327519_1105264939560762_2433506266663095907_n

Jour de Grand Prix ce dimanche à Rome. Une fois n’est pas coutume, l’épreuve majeure de ce concours de la capitale italienne s’est révélée comme chaque année très difficile ! Des cinquante partants, dix ne termineront pas leur parcours et seulement dix-neuf ne feront pas tomber plus d’une barre. Des couples pourtant très expérimentés figurent parmi ceux qui ont le plus souffert sur ce parcours dessiné par Uliano Vezzani. Jeroen Dubbeldam sur Zenith SFN, déjà peu à l’aise dans la Coupe des Nations, ou encore Michael Whitaker avec Viking ont préféré abandonner après plusieurs fautes.

Les français se sont aussi pour la plupart fait piéger. Malgré un très bon début de parcours, Philippe Rozier concède deux fautes de Rahotep de Toscane et un point pour temps dépassé. Même nombre de fautes pour Pénélope Leprévost et Vagabond de la Pomme qui ne poursuit donc pas sa série de sans fautes après ses deux parcours parfaits de vendredi. Roger-Yves Bost associé à Sydney Une Prince termine lui sur un score de treize points tandis que Kevin Staut préfère abandonner avec Elky van het Indihof*HDC. Le numéro un mondial Simon Delestre a cependant sauvé l’honneur en retrouvant le chemin du sans faute aux commandes de Hermès Ryan des Hayettes.

Sept couples ont finalement trouvé les clefs du parcours sans faute en première manche. Les six cavaliers suivants ont également pu composter leur billet pour un deuxième parcours puisque ce Grand Prix se déroule selon un barème en deux manches et non à barrage. Premier des sans fautes de la première manche à s’élancer pour un second tour, McLain Ward a tout tenté ! En pleine confiance avec HH Azur, l’américain n’a pas perdu une seule seconde tout au long du parcours. Déjà vainqueur par deux fois ce week-end sur HH Carlos et après un beau double sans faute vendredi dans la Coupe des Nations, le voilà qui s’impose cette fois dans le Grand Prix ! Une victoire amplement méritée puisque son premier poursuivant est presque deux secondes plus lent. Il s’agit de Peder Fredricson et H&M All In qui ont montré beaucoup de maîtrise sur les deux parcours. En selle sur la plus jeune jument de la deuxième manche, Laura Kraut réussit à accrocher une troisième place avec Zeremonie, neuf ans seulement.

A noter également les deux tours somptueux de Marcus Ehning et Cornado NRW qui terminent avec un point de pénalité écopé en première manche et une quatrième place finale. Toujours plus en harmonie, ce couple n’a surement pas fini de faire parler de lui… Dernier à s’élancer, Simon Delestre manque quant à lui la deuxième place pour une barre renversée par son fabuleux fils d’Hugo Gesmeray. Ils s’octroient finalement la sixième place.

La deuxième manche aura cependant été entachée d’une lourde chute de Marco Kutscher et Van Gogh. Partant trop loin d’un oxer, l’étalon de quatorze ans l’a traversé et a ensuite chuté, se retrouvant sur le dos avec la jambe de son cavalier coincée sous lui. Heureusement, le fils de Numero Uno a réussi à se remettre sur pied du bon côté sans écraser davantage l’allemand. Si le cheval ne semblait pas atteint, l’intervention d’une ambulance a été nécessaire pour évacuer Marco Kutscher qui ne semblait pas réussir à se remettre debout. Espérons que de bonnes nouvelles nous seront communiquées dans les prochaines heures !

Classement complet

Photo © CSIO Rome.

Vous aimerez peut-être