Saut d'obstacles

CSIO 5* Lummen : Andre Thieme offre la victoire à l’Allemagne !

18157528_1525481984152103_9186167788121266394_n

Le suspens aura duré jusqu’au bout ! Mais malgré l’absence de ses meilleurs cavaliers, c’est bien l’Allemagne qui s’est imposée dans la première étape du circuit Coupe des Nations à l’issue d’un barrage qui l’opposait à la France et la Belgique !

C’est sous la pluie qu’a débuté l’épreuve phare de ce CSIO de Lummen. Seulement deuxième sur la liste de départ, l’équipe de France a démarré la compétition de la plus belle des manières grâce au sans-faute de Cédric Angot et Saxo de la Cour, qui ont été plus tard imités par leurs coéquipiers Maëlle Martin sur Giovani de la Pomme et Pénélope Leprévost associée à Ratina d’la Rousserie. Seul Bernard Briand Chevalier a manqué d’un peu de chance en écopant de quatre points sur le juge de paix de l’épreuve : le milieu du triple situé en toute fin de parcours. Malgré tout, la France a pu terminer ce premier tour avec un score vierge de toute pénalité, mais la Belgique et l’Allemagne n’étaient pas loin avec un total de quatre points. La Belgique a en effet longtemps été au coude à coude avec les tricolores grâce aux parcours parfaits de ses deux premiers cavaliers, Pieter Devos et Olivier Philippaerts. Bien que, comme Bernard Briand Chevalier, Karel Cox commettait ensuite une faute, l’équipe s’est finalement faite distancer suite au parcours à quatre points de Jérôme Guery et Garfield de Tiji des Templiers. L’Allemagne a de son côté pu compter sur les sans-faute de Maurice Tebbel (Chaccos’ Son) et de Mario Stevens (Baloubet) pour se maintenir sur le podium provisoire. Si l’Italie a entamé la compétition de la pire des façons avec l’élimination pour deux refus devant la rivière de Gitano v Berkenbroeck monté par Juan Carlos Garcia, elle s’est ensuite bien rattrapée pour finir au quatrième rang provisoire avec cinq points seulement. D’autres équipes ont éprouvé plus de difficultés sur la grande piste en herbe de Lummen, à l’image de la Suède qui n’est pas parvenue à réaliser le moindre sans-faute dans la première manche.

Plus fautif que le premier, le deuxième tour a redistribué les cartes dès la seconde rotation où la France, la Belgique et l’Allemagne se sont retrouvées à égalité de points. Cédric Angot et Maëlle Martin n’ont en effet pas pu réitérer leurs belles performances de première manche en sortant cette fois de piste avec quatre et douze points. Même chose du côté de la Belgique avec les quatre points de Pieter Devos et Dream of India Greenfield, mais le double sans-faute d’Olivier Philippaerts sur son bouillonnant H&M Cabrio van de Heffinck suivi du tour parfait de Carel Kox et Cor van de Wateringhoeve ont permis à l’équipe de reprendre la tête du provisoire, si bien qu’un sans-faute de Jérôme Guery lui aurait assuré une victoire à domicile ! Le cavalier a toutefois fait durer le suspens en fautant sur l’oxer n°8, tandis que les doubles sans-faute de Mario Stevens et Pénélope Leprévost qualifiaient l’Allemagne et la France pour le barrage.

Première à s’élancer, la Belgique a malheureusement vu tous ses espoirs de victoire s’envoler avec le refus de Dream of India Greenfield devant le double. Associé à Conthendrix, Andre Thieme a quant à lui réalisé un sans-faute rapide, mettant la pression sur les épaules de Pénélope Leprévost et Ratina d’la Rousserie. La cavalière française et sa bondissante jument de douze ans n’ont, une fois encore, pas fait tomber la moindre barre mais ont franchi la ligne d’arrivée avec près d’une seconde de retard sur le chronomètre de l’Allemand, offrant malgré tout une belle deuxième place à la France !

Classement complet

Photo : © Jumping Lummen

Vous aimerez peut-être