Saut d'obstacles

CSIO 5* La Baule : Maikel van der Vleuten s’offre le Derby !

18447231_10155218079607305_2673530487040169184_n

Épreuve phare du samedi au Jumping de La Baule, le Derby a encore une fois offert du beau spectacle au public venu en masse. Pour cette édition 2017, cette épreuve impressionnante proposait un tout nouveau tracé dessiné par Frédéric Cottier. En plus des obstacles naturels traditionnels, le tour avait comme difficultés originales un double d’oxers et un triple de verticaux. Une vingtaine de cavaliers avait choisi d’engager une monture dans ce Derby.

Premier à s’élancer, Constant van Paesschen menait son Hamlet Vd Donkhoeve jusqu’au sans faute sur les barres. Le couple se faisait cependant piéger par le chronomètre, terminant avec un point de pénalité. Si le tour semblait alors accessible, d’autres ont montré qu’il fallait se méfier de nombreux obstacles. Bien parti pour signer le sans faute dans un très bon temps, Steve Guerdat voyait malheureusement Dioleen baisser de pied à la fin de ce long parcours et renverser deux barres. D’autres se feront piéger en fin de parcours comme Mathieu Billot et Philippe Rozier. Très bien engagés sur le chemin de la victoire, les deux tricolores ont échoué sur le dernier obstacle associés respectivement à Saphir des Chayottes et Rêveur de Kergane. Ils termineront en quatrième et cinquième position. Seul à réaliser le score parfait, Maikel van der Vleuten remporte donc cette épreuve haut la main aux commandes de son vaillant VDL Groep Quatro. Pour son premier Derby à La Baule, le hongre de onze ans réalise donc ici une prestation parfaite ! Le jeune belge Constant van Paesschen se classe donc deuxième. L’allemande Janne Friederike Meyer-Zimmermann, également sans faute sur les barres, complète le trio de tête avec sa fille de Chippendale Z, Chloé.

Autre tricolore présente parmi les dix meilleurs, Alexandra Paillot mène Tonio la Goutelle jusqu’à la septième place pour leur premier exercice de ce genre.

Classement complet

Photo © Maria Guinamant / Dans la foulée.

Vous aimerez peut-être