Saut d'obstacles

CSIO 5* Calgary : Victoire surprise de Sameh El Dahan dans le Grand Prix

3792d35b-ce23-4273-be0f-046be18830d0

Rares sont les outsiders à s’offrir une victoire dans le Grand Prix de Calgary mais Sameh El Dahan l’a fait ! Pourtant, il y avait fort à faire comme chaque année dans cette épreuve annoncée aux cotes d’1,70m.

Certaines têtes d’affiches ont vu leurs espoirs s’envoler dès le premier tour. C’est le cas par exemple de Marcus Ehning, en quête d’un bonus après sa victoire à Aix-la-Chapelle, autre étape du Rolex Grand Slam. Associé à son splendide Cornado NRW, l’allemand fautait une première fois avant de subir une mésentente avec son étalon devant le mur. En Homme de cheval, il préférait alors sagement abandonner, comme l’a fait Kent Farrington suite à plusieurs fautes de Creedance. Tenants du titre, Philipp Weishaupt et LB Convall n’ont pas réussi à signer le doublé avec huit points au compteur.

Sept couples sont finalement parvenus à réaliser le sans faute en première manche. Les cinq suivants au classement se sont ajoutés pour constituer la liste de départ de la seconde manche. Là encore, les difficultés étaient bien présentes mais deux couples se sont détachés et ont donc du se départager lors de l’ultime barrage. Avec le désavantage de partir en ouvreur, Maikel van der Vleuten échoue de peu avec Verdi TN. L’étalon bai, très bondissant, s’est fait distancer de quelques dixièmes de secondes par Suma’s Zorro, la monture de l’égyptien. Déjà vainqueurs du Grand Prix du LGCT de Paris au début de l’été, le couple effectue une saison exceptionnelle ! Troisième, Beezie Madden n’écopait que d’un point de temps dépassé lors du second parcours avec son tout bon Coach.

Meilleur tricolore, Olivier Robert se classe douzième associé à Eros. Après un tour à quatre points ils se sont fait piéger à plusieurs reprises en seconde manche avant que le tricolore ne préfère arrêter son parcours avant le dernier obstacle.

Classement complet

Photo Spruce Meadows Media/Mike Sturk

Vous aimerez peut-être