Saut d'obstacles

CSI 5* Wellington : Rentrée parfaite pour HH Azur !

McLain-Ward-and-HH-Azur-equinimity-305_2293-Sportfot

Après une année 2017 marquée par leur victoire dans la finale Coupe du Monde d’Omaha qu’ils avaient dominé de bout en bout, McLain Ward et HH Azur reviennent en excellente forme puisqu’ils se sont offert la traditionnelle Challenge Cup du jeudi !

Premier temps fort de la semaine, cette épreuve à barrage qualificative pour le Grand Prix a réuni pas moins de cinquante-sept couples. Le public n’a pas eu à attendre longtemps avant d’applaudir le premier sans-faute puisque Eve Jobs, en selle sur l’ancien complice de Charlotte Mordasini Tiny Toon Semilly, a déroulé le premier tour parfait alors qu’elle s’élançait en deuxième position. Seize autres duos sont finalement parvenus à l’imiter. En revanche, tout s’est moins bien passé pour le seul Français sur la liste de départ, Guillaume Batillat, qui est sorti de piste avec un total de dix-sept points sur Ugo du Marquet. Le cavalier et son jeune fils de Mylord Carthago, qui participe pour la toute première fois à un 5*, avaient pourtant réalisé une belle entrée en matière mais ont ensuite renversé consécutivement les obstacles n°7, 8 et 9 puis l’entrée du double situé en fin de parcours. Déception également pour Laura Kraut qui s’est, elle aussi, fait piéger à quatre reprises avec le hongre de neuf ans par Codex One Curious George.

Néanmoins, les couples les plus attendus sur cette épreuve ont tous répondu présent et se sont qualifiés pour la finale. Avant-derniers à partir, le n°3 mondial McLain Ward et sa formidable jument de douze ans ont réalisé une véritable démonstration en serrant tous leurs virages pour décrocher la victoire en 39.238 secondes ! Il ne s’agissait que de la première sortie d’HH Azur depuis novembre dernier, et de son deuxième concours depuis la finale Coupe des Nations de Barcelone fin septembre ! Le couple devance de huit dixièmes de seconde les médaillés de Rio Eric Lamaze et Fine Lady 5, tandis que Margie Engle et le puissant Royce montent sur la troisième marche du podium.

Parti en fin d’épreuve, Spencer Smith s’est finalement retrouvé en quatrième position avec Rivale du Barquet, juste devant Olivier Philippaerts et H&M Ikker. Associé au prometteur Baltic Star 2, un hongre de neuf ans par Bacardi élevé en Lituanie, le n°1 mondial Kent Farrington a été un peu plus malchanceux dans ce barrage où il a fauté en début de tour sur l’entrée du double.

Classement complet

Photo : © Sportfot

Vous aimerez peut-être