Saut d'obstacles

CSI 5* Wellington : Martin Fuchs décroche le Grand Prix

Martin-Fuchs-and-Clooney-51-404_4012-Sportfot

A l’instar du Global Dressage Festival, Wellington est hôte ce week-end de son tout premier CSI 5* de la saison. Comme d’habitude, le point d’orgue de cette grande semaine de sport s’est déroulé hier soir, en nocturne.

En selle sur son fidèle Clooney, Martin Fuchs s’est offert le Grand Prix à l’issue d’un long barrage, qui réunissait pas moins de dix-huit ans partants. « Je savais que mon cheval était en excellente forme, a ensuite indiqué le jeune suisse. Il a été génial tout au long de la saison outdoor ces derniers mois. Il a beaucoup d’expérience, et c’était bien pour lui de l’emmener directement ici, en nocturne. Il était pourtant un peu surpris dans la première manche, où il a été très prudent dans ses sauts. J’ai du utiliser mes jambes plus que d’habitude. »

Cela n’a toutefois pas empêché le couple de s’offrir un nouveau succès au plus haut niveau, sur ce parcours dessiné par le Britannique Kelvin Bywater. « Je savais que je pouvais bien tourner entre le premier obstacle et le deuxième, prendre tous les risques pour le double, et ensuite juste profiter de sa grande foulée et lui faire confiance, a poursuivi l’homme du jour. Je suis très heureux de cette victoire. Honnêtement, j’étais certain que Kent (Farrington, deuxième de cette épreuve, ndlr) allait être plus rapide parce que nous savons tous qu’il est l’un des cavaliers les plus rapides du circuit. Evidemment, je suis content que pour une fois, il ne m’a pas battu et a laissé la chance à un petit Suisse de gagner ici en Amérique. »

L’ancien numéro un mondial Kent Farrington a en effet dû se contenter de la deuxième place avec sa fidèle Gazelle. L’Américain, troisième la semaine dernière dans le Grand Prix 4* avec cette même jument, n’a pas tari d’éloges au sujet de Martin Fuchs et de son complice gris. « C’est un cavalier très compétitif. Il gagne partout dans le monde. Il a également eu un très bon résultat aux Jeux Équestres Mondiaux, et [Clooney] est l’un de ses meilleurs chevaux. » En selle sur le hongre irlandais Rocksey Music, Richie Moloney a pris la troisième place, devant son compatriote Conor Swail avec Flower et Spencer Smith sur Theodore Manciais.

Classement complet

Photo : © Sportfot

Vous aimerez peut-être