Saut d'obstacles

CSI 5* Wellington : Daniel Coyle et Cita seuls au monde !

Daniel-Coyle-and-Cita-320_2578-Sportfot

Malgré la pluie, le troisième Grand Prix 5* du Winter Equestrian Festival s’est tenu comme d’habitude le samedi soir. Quarante couples étaient engagés dans cette épreuve dessinée, comme depuis le début de cette semaine, par le chef de piste Alan Wade, qui sera également aux commandes des Jeux Équestres Mondiaux de Tryon cet été.

L’Irlandais n’a pas épargné les cavaliers en réalisant un parcours difficile qui en a piégé plus d’un. Très en forme à Wellington, McLain Ward a cette fois renversé une barre avec HH Azur, tout comme les vainqueurs du Grand Prix de la quatrième semaine Daniel Bluman et Sancha LS, ou encore Beezie Madden et Darry Lou. Alors qu’elle avait remporté le précédent Grand Prix 5*, Danielle Goldstein a elle aussi écopé de quatre points avec Lizziemary, mais son excellent chronomètre lui permet de prendre une bonne huitième place.

Sept couples seulement se sont en effet qualifiés pour le barrage. Cependant, un seul a réussi à signer le double sans-faute. Avec sa fille de Casall Cita, Daniel Coyle s’est donc emparé de la victoire sans prendre tous les risques, puisqu’il était avant-dernier à s’élancer. « Je pense que j’avais un gros avantage ce soir » s’est ensuite exprimé le jeune irlandais. « Mon but était d’être sans-faute quoi qu’il arrive, parce qu’il n’y en avait aucun à ce moment là, et ça a bien marché pour moi. » Une belle performance pour ce cavalier de 23 ans, majoritairement présent sur le circuit américain depuis quelques années, qui compte déjà plusieurs victoires en 5* mais jamais en Grand Prix de ce niveau.

Bien plus expérimenté, Rodrigo Pessoa prend quant à lui la deuxième place grâce à un rapide parcours à quatre points. Le Brésilien était en selle sur Chaganus, un fils de Chacco Blue âgé de dix ans qui lui avait permis de remporter le Grand Prix 2* de la semaine dernière. Rodrigo Lambre complète ce podium sur le KWPN Coleman.

Classement complet

Photo : © Sportfot

Vous aimerez peut-être