Saut d'obstacles

CSI 5* Wellington : Daniel Bluman éblouissant !

Daniel-Bluman-and-Ladriano-Z-30606353-Sportfot

Il avait déjà remporté le Grand Prix du CSI 4* de Wellington la semaine dernière. Désormais associé à Ladriano Z, Daniel Bluman a réitéré ce samedi soir et s’est sans doute offert l’une des plus belles victoires de sa carrière !

Pour le premier des trois 5* au programme du Winter Equestrian Festival, le chef de piste britannique Kelvin Bywater avait dessiné un parcours initial pour le moins sélectif puisque seulement deux couples se sont qualifiés pour le barrage ! Ce n’était pourtant pas faute d’avoir un beau plateau de cavaliers, puisque même le n°1 mondial Kent Farrington et Gazelle n’ont pas réussi à trouver les clés de ce difficile premier tour. Bien au contraire, le couple pourtant expérimenté est sorti de piste avec l’inhabituel score de dix-neuf points. De retour après une longue pause, les vainqueurs de la Challenge Cup de jeudi McLain Ward et HH Azur ont cette fois renversé une barre, tout comme les médaillés de Rio Eric Lamaze et Fine Lady 5. Il a fallu attendre le passage du vingtième couple de la liste de départ, Beat Mändli et la jument de dix ans Dsarie, pour applaudir le tout premier sans-faute dans le temps. Et alors que tous ses concurrents écopaient de pénalités, le Suisse a sûrement commencé à espérer être le seul et unique cavalier avec un score parfait, ce qui aurait été synonyme de victoire. Mais Daniel Bluman, dernier à partir, ne l’a pas entendu de cette oreille et s’est qualifié in extremis pour une finale à deux.

Alors que son élève Lillie Keenan renversait trois barres avec le puissant Fibonacci, Cian O’Connor s’est assuré d’une troisième place en étant seulement pénalisé d’un point de temps sur Clenur. Bien qu’ils s’étaient élancé en tout début d’épreuve, Peter Lutz et le Selle Français Robin de Ponthual avaient eux aussi réalisé un parcours sans-faute sur les barres, mais leur chronomètre plus lent que celui de l’Irlandais les relègue au pied du podium. La Britannique Amanda Derbyshire et la jument irlandaise Luibanta BH ont signé le parcours à quatre points le plus rapide et se hissent en cinquième position.

Ne restait alors plus qu’à départager les deux seuls couples encore en lice pour la victoire. Malgré l’inexpérience de sa jument, Beat Mändli a signé un rapide parcours, mais son chronomètre n’a pas été suffisant pour décrocher la victoire. Avec une seconde de moins, Daniel Bluman s’est offert son deuxième Grand Prix de l’année dernier, et ce avec deux chevaux différents !

Classement complet

Photo : © Sportfot

Vous aimerez peut-être