Saut d'obstacles

CSI 5*-W Stuttgart : Pieter Devos et Apart conservent leur titre !

csm_SG176097_2af2d815ca

Exactement comme l’année dernière, le CSI 5*-W de Stuttgart s’est achevé sur la victoire de Pieter Devos et son fidèle Apart dans l’étape Coupe du monde cet après-midi.

Si les doubles sans-faute se sont faits assez rares, le cavalier Belge et son alezan de quatorze ans ont parfaitement su déjouer les pièges de ce deuxième parcours pour décrocher une nouvelle victoire sur le circuit, avec une avance de cinq dixièmes sur le numéro un mondial Steve Guerdat. « Je suis vraiment, vraiment content. Je ne pensais pas pouvoir gagner aujourd’hui, surtout après avoir trébuché après le mur ». Le couple s’en est pourtant sorti de belle manière, ce qui permet au cavalier de s’installer au deuxième rang du classement général provisoire avec un total de quarante points, après seulement trois étapes courues. Mission déjà presque remplie donc pour le récent champion d’Europe par équipes, qui devrait facilement se qualifier pour la finale de Las Vegas en avril prochain.

Il ne devrait pas y avoir de problème non plus pour Steve Guerdat, qui a encore engrangé de précieux points en vue du premier grand rendez-vous de l’année 2020. En selle sur Venard de Cerisy, le champion suisse n’est pas passé loin d’une victoire, mais il se contente tout de même d’une belle deuxième place après un barrage qui ne s’est pas tout à fait passé comme il l’avait prévu. « Mon cheval a trop bien répondu et j’ai dû ajouter plus de foulées que prévu, donc je ne pourrais pas être plus heureux ! » En très bonne forme en ce moment, notamment avec sa victoire dans l’étape de Vérone la semaine dernière, Scott Brash poursuit sur sa belle lancée et se classe cette fois troisième avec Hello Senator.

A noter que Philipp Weishaupt et Eduardo Alvarez Aznar avaient tous les deux affiché un meilleur chronomètre que Pieter Devos avec Che Fantastica et Rokfeller de Pleville Bois Margot, mais ils se sont finalement retrouvés au cinquième et sixième rang pour avoir renversé une barre.

Seul Tricolore qualifié pour cette finale au chronomètre, Kevin Staut n’a pas pu éviter une faute et termine au dixième rang avec Viking d’la Rousserie.

Classement complet

Photo : © Stuttgart German Masters 

Vous aimerez peut-être