Saut d'obstacles

CSI 5*-W Malines : Daniel Deusser termine 2019 au sommet

Deusser Daniel, GER, Killer Queen VdmrJumping Mechelen 2019r© Hippo Foto - Dirk Caremansr 30/12/2019rrrrrrrrrr

Quelle année pour Daniel Deusser ! Auteur d’innombrables victoires sur les plus belles pistes du monde avec son formidable piquet de chevaux, tous aussi performants les uns que les autres, le n°3 mondial a achevé 2019 de la plus belle des manières : en s’imposant dans l’étape Coupe du monde de Malines.

Accompagné de sa complice de neuf ans Killer Queen VDM, l’Allemand s’est offert une très nette victoire en explosant le chronomètre de référence, jusque là tenu par Pius Schwizer. Avec une avance de près de trois secondes, Daniel Deusser et sa BWP par Eldorado v. Zeshoek et For Pleasure ont encore une fois démontré l’ampleur de leur talent cet après-midi. « Le barrage était assez étrange, il y avait beaucoup de très bons couples mais assez peu de sans-faute. Honnêtement, je ne pensais pas pouvoir battre le chronomètre de Pius. Je n’avais de toute façon rien à perdre donc je n’ai pas pensé aux barres, mon cheval était en très bonne forme et je me suis dis, si je ne me bats pas aujourd’hui, quand est-ce que je le ferai – et cela a parfaitement bien fonctionné puisqu’elle a joué le jeu et était excellente ! »

Après avoir terminé cinquièmes de l’étape d’Helsinki, puis quatrièmes à Stuttgart, Pius Schwizer et Cortney Cox confirment leur superbe forme en prenant cette fois une très belle deuxième position. Meilleur représentant belge, Wilm Vermeir se classe quant à lui troisième devant son public avec Iq van get Steentje. Pour avoir opté pour un parcours bien moins rapide mais sans-faute, Christian Kukuk se voit récompensé par une bonne quatrième place avec Quintino, alors que Emanuele Gaudiano et Chalou se retrouvent cinquièmes à cause d’un score de quatre points. La paire italienne avait affiché le meilleur chronomètre du barrage, plus rapide de trois dixièmes que celui de Daniel Deusser.

Seul Tricolore qualifié pour le barrage, Julien Epaillard a également commis une faute sur ce deuxième parcours et finit en septième position avec Queeletta.

Classement complet

Photo : © FEI/Hippo Foto – Dirk Caremans

Vous aimerez peut-être