Saut d'obstacles

CSI 5*-W Leipzig : Denis Lynch vole la vedette aux locaux avec la manière

1901-lynch-3

Support de la onzième étape du circuit de la Coupe du Monde, Leipzig vu triompher, avec la manière, l’Irlandais Denis Lynch. Ce dernier a volé la vedette aux locaux, Christian Ahlmann et Marcus Ehning. Les deux Français engagés dans le Grand Prix ne sont pas parvenus à atteindre le barrage.

Denis Lynch était presque à domicile. L’Irlandais basé en Allemagne a remporté, dimanche 19 janvier, une fort belle victoire, aux rênes de GC Chopin’s Bushi. Le fils de Contendro II a décroché, à 14 ans, sa première victoire en Grand Prix 5*. Arrivé dans les écuries du numéro 36 mondial en août, le KWPN n’a pas tardé à s’accommoder à son nouveau pilote. Le couple avait terminé deuxième à trois reprises dans des épreuves à 1,55m, à Ascona, Dublin et Bâle. Très régulier ces derniers mois, GC Chopin’s Bushi n’était pas passé loin non plus dans la Coupe du Monde à Bâle, terminant cinquième, grâce à un bon double sans-faute. Face à seize barragistes, Denis Lynch a été le plus rapide, tentant une option payant pour aborder l’unique combinaison du barrage. 

Seul Robert Whitaker, associé à son Catwalk IV, qui lui avait permis de s’imposer en début de saison à Helsinki, sont parvenus à battre le temps imposé par les lauréat du jour. Malheureusement, une barre laissée à terre ont coupé court aux espoirs de victoire de la paire britannique.

Christian Ahlmann et son incroyable Dominator 2000 Z. © FEI / Thomas Reiner

Christian Ahlmann et son incroyable Dominator 2000 Z. © FEI / Thomas Reiner

En ses terres, Christian Ahlmann s’est incliné d’un rien. Seuls 61 centièmes ont séparé le surpuissant Dominator 2000 Z de son aîné, vainqueur aujourd’hui. Deuxième derrière Marcus Ehning et Prêt A Tout à Madrid, la paire germanique a du se contenter de la deuxième marche du podium, malgré les démonstrations continuent du fils de Diamant de Semilly. Lauréat l’an passé de ce même Grand Prix avec le génial Caribis Z, qui a, par ailleurs, récemment repris le travail, Christian Ahlmann n’a pas conservé son titre sur cette piste qui lui réussit tant. En effet, l’Allemand s’était aussi imposé en 2018, avec son fidèle Taloubet Z, avant de retirer l’étalon de la compétition, à l’âge de 18 ans. Le dicton “jamais deux sans trois” n’aura donc pas porté chance au cavalier du haras de Zangersheide en ce dimanche après-midi.

Bien plus en forme sur le circuit Coupe du Monde cette année que l’an passé, où il avait raté, pour la première fois en 18 saisons, la qualification pour la finale du circuit, Marcus Ehning a terminé bon troisième. Cette semaine, c’est avec Comme Il Faut 5 que le maître allemand a brillé. Après avoir marqué des points avec Prêt A Tout et Cornado NRW sur le circuit, c’est avec son bondissant fils de Ratina Z que le triple vainqueur du circuit s’est offert un nouveau classement. Cette étape était d’ailleurs la première étape Coupe du Monde du Westphalien depuis tout juste un an. Lauréat hier du championnat de Leipzig avec l’expérimenté Prêt A Tout, Marcus Ehning était en grande forme ce week-end !

Tout deux sortis de piste avec huit points, Kevin Staut et Olivier Robert ont échoué. Le Bordelais, à la recherche d’une qualification pour la finale, a pêché avec Vivaldi des Meneaux, champion de France en 2018, tandis que le Normand a essuyé deux erreurs de For Joy van’t Zorgvliet*HDC.

Les résultats complets.

Le classement du circuit.

ph. : Denis Lynch et GC Chopin’s Bushi, lauréats de leur premier Grand Prix 5*. © FEI / Thomas Reiner

Vous aimerez peut-être