Saut d'obstacles

CSI 5*-W Lyon : Emanuele Gaudiano imbattable, Jean-Luc Mourier en grande forme

1G6A7704

Emanuele Gaudiano ne s’était pas encore imposé à Lyon. C’est désormais chose faite ! Lui qui avait ouvert les hostilités la saison dernière, en remportant avec Carlotta 232 l’épreuve inaugurale du 5*, s’est cette fois imposé grâce à son hongre de 9 ans, Kingston van het Eikenhof. Ensemble depuis mai 2018 seulement, la paire s’adjuge sa sixième victoire internationale de l’année. Le fils du crack de Chrisitan Ahlmann, Epleaser van’t Heike a affolé le chronomètre puisqu’il a bouclé son parcours en seulement 56’86 secondes, soit plus d’une seconde d’avance sur son premier concurrent. Déjà deuxième vendredi, Everglade, la monture de Yuri Mansur a réitéré, prenant une très honorable deuxième place, grâce à un très bon parcours, moins rapide d’un peu plus d’une seconde. Enfin, le local de l’étape, Jean-Luc Mourier, qui prenait part ce week-end à son premier 5* ne pouvait rêver mieux ! Après de très bonnes performances, le Tricolore monte aujourd’hui sur la troisième marche du podium avec son tout bon Captain Keen.

Everglade et Yuri Mansur ont encore démontré toutes leurs qualités de vitesse. © Mélina Massias / Dans La Foulée

Everglade et Yuri Mansur ont encore démontré toutes leurs qualités de vitesse. © Mélina Massias / Dans La Foulée

En sortie de piste, le souriant cavalier n’a pas caché son émotion : « Je suis vraiment très, très content que ça ait si bien marché pour mon premier 5* ! [Captain Keen] était déjà classé le premier jour, et est encore sans-faute aujourd’hui. C’est bien pour un début ! J’ai fait tout mon possible pour que ça se passe bien : j’ai essayé de monter comme je le fais d’habitude, sans me mettre trop de pression. J’avais une bonne équipe, qui me soutenait magnifiquement, j’étais bien encadré ; c’était vraiment super ! C’était une très bonne expérience ! » À noter qu’en plus de cette belle troisième place, la seconde monture de Jean-Luc Mourier, le surpuissant Calgary des Gy s’intercale en septième position.

1G6A7740

Le clan de Jean-Luc Mourier ne pouvait espérer mieux pour ce premier 5* ! © Mélina Massias / Dans La Foulée

Marc Dilasser est Abricot Ennemmelle font encore bonne figure, au pied du podium, tout comme Emilio Bicocchi et son charismatique Flinton, cinquième, et Nicolas Deseuzes, une nouvelle fois impeccable avec Ulloa du Trèfle, sixième. Si les Français ont connu une belle réussite, les choses ont été plus compliquées pour les Belges. Nicola Philippaerts, de retour à la compétition a essuyé six fautes avec J’Adore van het Schaeck, tandis que Zoé Conter, qui fêtait ses vingt-et-uns printemps hier, a été éliminée pour la seconde fois avec Davidoff de Lassus, ce dernier refusant de passer le long de la tribune presse.

Les résultats complets.

ph. : Emanuele Gaudiano était heureux après sa victoire avec Kingston van het Eidenhof ! © Mélina Massias / Dans La Foulée

Vous aimerez peut-être