Saut d'obstacles

CSI 5* Lausanne : Simone Blum crée la surprise !

21751313_1930158950590763_3560838708803852587_n

Ils étaient quarante-quatre au départ de l’épreuve phare du week-end, le Grand Prix 5*, qui s’est couru en deux manches sans barrage.

Dans le premier tour, composé de treize obstacles et dessiné par Uliano Vezzani, les fautes sont principalement survenues en deuxième partie de parcours. Alors que le vertical sur bidet disposé en n°8 n’avait pas posé de problème aux vingt premiers couples, il s’est rapidement transformé en juge de paix en pénalisant quelques uns des meilleurs cavaliers du monde, à l’image de Steve Guerdat, Maikel van der Vleuten, Pieter Devos, Niels Bruynseels ou encore Edwina Tops-Alexander qui signait son grand retour à la compétition ce week-end. Le triple a également causé quelques difficultés, notamment au n°1 mondial Kent Farrington qui était associé à Dublin ainsi qu’à Kevin Staut et son expérimenté Rêveur de Hurtebise HDC.

Parmi les onze qualifiés pour la deuxième manche, seuls les tenants du titre Robert Whitaker et Catwalk IV n’avaient pas pu signer le parcours parfait dans le premier tour, où ils s’étaient uniquement fait surprendre par le temps accordé. Une fois de plus, le couple britannique n’a pas frôlé la moindre barre mais est sorti de piste avec deux points de temps supplémentaires. En selle sur l’ancien complice d’Edwina Tops-Alexander Ego van Orti, qui n’avait pas pris part à un Grand Prix de ce niveau depuis 2016, Alberto Zorzi a donné le premier chronomètre de référence en signant le double sans-faute, malgré un petit sursis sur le dernier obstacle. Roger-Yves Bost et Sydney Une Prince n’ont quant à eux pas hésité à prendre des risques et se sont confortablement installés en tête du provisoire avec quatre secondes d’avance ! Le couple champion olympique paraissait alors indétrônable, mais le suspens a finalement duré jusqu’au bout puisque seules Simone Blum et la fille d’Askari DSP Alice, dernières à s’élancer, ont réussi à faire mieux. A vingt-huit ans, la cavalière allemande qui avait fait ses débuts en 5* à Rotterdam en juin dernier s’offre ainsi la plus belle victoire de sa carrière ! Le tricolore Simon Delestre monte de son côté sur la troisième marche du podium avec Chadino tandis que Nicola Philippaerts se retrouve quatrième sur Chilli Willi.

Simone Blum fait décidément une entrée tonitruante dans le plus haut niveau ! Troisième d’une grosse épreuve à Aix-la-Chapelle puis deuxième du Grand Prix de Berlin, l’Allemande s’était ensuite imposée à deux reprises à Göteborg dans les épreuves organisées en parallèle des championnats d’Europe, le tout sur cette même jument alezane de dix ans qu’elle monte depuis plusieurs années.

Classement complet

Photo : © Scoopdyga

Vous aimerez peut-être