Saut d'obstacles

CSI 5* Knokke : Daniel Deusser s’empare du Grand Prix !

13592319_1558331104472956_2016429420418682426_n

Après s’être imposés dans l’épreuve majeure de vendredi, Daniel Deusser et Equita van’t Zorgvliet ont à nouveau fait retentir l’hymne allemand à Knokke, cette fois dans le Grand Prix !

Pas moins de quarante-neuf couples étaient au départ de cette épreuve à 1.60m dessinée par Luc Musette. Choisis pour représenter l’Irlande aux Jeux Olympiques, Greg Patrick Broderick et MHS Going Global ont une fois de plus prouvé leur régularité en signant le premier parcours sans-faute. Si les tours sans pénalité n’ont pas été rares, plusieurs cavaliers ont éprouvé des difficultés dans cette première manche, notamment sur le vertical n°7 qui a causé quelques soucis. D’autres, comme Zoé Conter avec Zeta di Sabuci et le numéro un mondial McLain Ward et Rothchild ont manqué de chance en écopant de quatre points sur le tout premier obstacle. Après sa contre-performance dans la Coupe des Nations de Rotterdam, Joe Clee avait sans doute à cœur de réaliser une bonne performance dans ce Grand Prix avec Utamaro d’Ecaussines. Malheureusement le Britannique s’est fait piéger sur la sortie du double en fin de parcours. Les tenants du titre Jérôme Guery et Papillon Z ne sont pas non plus parvenus à se qualifier pour le barrage en terminant leur tour avec huit points, tandis que leurs compatriotes Gregory Wathelet et Citizenguard Taalex sont sortis de piste avec un total de onze points suite, entre autres, à une mésentente devant un oxer. Coté français, Jérôme Hurel et Quartz Rouge ont dans un premier temps poussé le vertical n°7 à terre avant de commettre une seconde faute sur un oxer. Philippe Rozier et Rahotep de Toscane ont quant à eux réalisé le parcours parfait.

Dix-neuf couples étaient ainsi qualifiés pour le barrage. Sans prendre tous les risques, Greg Patrick Broderick et MHS Going Global ont assuré le double sans-faute, une stratégie qui s’est finalement avérée plutôt payante puisqu’ils prennent la huitième place du classement final. Malgré la perte d’un fer, Cian O’Connor et Good Luck ont alors pris la tête du provisoire mais ont été immédiatement battus par Ben Maher et Boomerang qui ont arrêté le chronomètre à 40.00 secondes. Pour un dixième de seconde de trop, Lorenzo de Luca et Ensor de Litrange LXII n’ont pas pu détrôner le couple britannique alors que Rodrigo Pessoa a également opté pour un parcours sans-faute et sans prise de risque avec Status. De retour en pleine forme, Big Star n’aura pas touché la moindre barre ce week-end ! Après avoir signé un superbe tour sans-faute en première manche, Nick Skelton et l’étalon de treize ans ont eux aussi pris leur temps dans ce barrage et ont terminé avec trois points de temps dépassé. S’en est alors suivi une longue série de parcours à quatre points, notamment pour Marcus Ehning et Gin Chin van het Lindenhof, Beezie Madden et Quister ou encore Max Kühner et Chardonnay 79. Romain Duguet sur Quorida de Treho et Niels Bruynseels avec Cas de Liberté auraient quant à eux pu prendre la tête du provisoire grâce à deux rapides parcours, mais ils ont terminé avec quatre et huit points. Dernière chance belge, Jos Verlooy et Caracas ont tout tenté mais tous les espoirs de podium se sont envolés sur le dernier obstacle. Philippe Rozier et Rahotep de Toscane ont alors été les premiers à descendre sous la barre des 40 secondes. Grâce à un très bon double sans-faute, le couple tricolore s’est assuré d’un podium en étant plus rapide que Ben Maher et Boomerang ! Néanmoins leur première place fut de courte durée puisque Daniel Deusser et Equita van’t Zorgvliet ont franchi le dernier obstacle avec sept petits centièmes d’avance ! Steve Guerdat et Nino des Buissonnets ont de leur coté terminé à la troisième place.

Classement complet

Photo : Daniel Deusser et Equita van’t Zorgvliet – © Knokke Hippique

Vous aimerez peut-être