Saut d'obstacles

CSI 5* Dinard : Nicolas Delmotte enflamme le Val Porée !

20503876_10155477794267305_1138815752_n

Quel Grand Prix de Dinard ! Une fois encore, l’ultime épreuve de ces quatre jours de concours s’est avérée splendide et surtout pleine de suspens…

Jean-François Morand avait dessiné un parcours délicat pour départager la trentaine de partants. Dès le début de tour, les difficultés étaient présentes. L’oxer numéro trois a notamment posé des problèmes à de nombreux couples. Emeric George s’est par exemple fait piéger sur cet obstacle avec Rocker d’Ysieux qui s’est ensuite joué des autres difficultés pour terminer neuvième. Présents à quatorze, les français ont d’ailleurs dans l’ensemble livré une bonne prestation sur cette difficile épreuve. Pour leur premier Grand Prix 5*, Margaux Rocuet et Trafalgar Kervec n’ont pas renversé une seule barre. Malheureusement, une dérobade dans le double de verticaux les priveront de barrage… Mais une chose est sure, ce couple en devenir devrait refaire parler de lui ! Pas de barre à terre non plus pour Rahotep de Toscane et Philippe Rozier mais une mésentente à l’entrée de ce même double les prive aussi d’un bon classement. En pleine progression également, Urano de Cartigny a de nouveau fait preuve de grande qualité. Il termine sur un score de quatre points sous la selle de Pénélope Leprévost, cinquième. Anciennement monté par Frederic Busquet, Cayetena continue de prendre ses marques avec Steve Guerdat. Cette jument de onze ans fille de Robin II Z a montré un très beau potentiel et termine sur un score de quatre points synonyme de septième place.

Parti en numéro quinze, Nicolas Delmotte a été seulement le premier à signer le parcours parfait aux commandes d’Ilex VP. Ce Grand Prix a en effet pris une tournure particulière… Plus l’épreuve avançait et plus l’idée d’assister à un barrage s’éloignait. Il a fallu attendre l’avant-dernier partant pour enfin voir se débloquer le compteur des sans faute. Karim Elzoghby, associé à Amelia, s’est joint au français pour proposer au public un barrage à deux. Premier à s’y élancer, Nicolas Delmotte a mis la pression à l’égyptien en signant un nouveau sans faute assez rapide. L’épilogue de ce Grand Prix a vite été acté puisque la faute de Karim Elzoghby sur le deuxième obstacle a scellé la victoire du tricolore !

Pour son premier 5* avec cet entier de seulement neuf ans, le cavalier de bientôt trente-neuf ans réussit l’exploit de remporter l’épreuve majeure du week-end ! Il expliquait ensuite que le cheval est monté en puissance tout au long de la saison pour s’offrir une victoire en apothéose ce dimanche. Le podium est d’autant plus beau qu’il y a trois ans c’est Karim qui l’emportait à son tour devant le vainqueur d’aujourd’hui. Troisième, Gaëtan Decroix avait lui choisi la stratégie d’assurer un sans faute sur les barres en première manche. C’est ce qu’a très bien réalisé Quel Homme de Hus qui prouve week-end après week-end sa fiabilité.

Classement complet

 

Vous aimerez peut-être